AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will Mar 20 Oct - 6:22


Les jours passaient et ils étaient franchement ennuyeux, sans la perspective de voir Callie le soir, pour Will. Il était certes bien occupé pendant ses journées, avec toutes les responsabilités qu'on lui confiait, mais il sentait le vide, et il commençait franchement à tourner en rond. Pourtant, l'indépendance, la solitude, ces sentiments avaient toujours fait partie de son quotidien... Le problème était que la Sattler avait changé sa vision des choses, et ouvert de nouvelles perspectives.

    - T'manges avec nous l'gamin ? Demanda l'un de ses collègues en sortant un sac de sandwich alors que le O'Malley partait pour sa pause déjeuner. J'ai du saucisson de dino s'tu veux.
    - Non ça ira Rob', merci, j'vais faire un tour à la cafét vite fait, répondit poliment le jeune homme, légèrement vexé qu'après ses bons et loyaux services, il continue à être le gosse de l'équipe. Y'a toujours des frites là-bas, ajouta-t-il, avec un sourire, pour faire grogner d'envie les morfales qui partageaient son boulot.


C'était de bons gars, tous, et il s'entendait bien avec eux malgré tout. Parfois, les anciens aimaient avoir le dernier mot, même quand il était évident que Will avait raison... Même à ça, il s'était fait, et ne cherchait plus le conflit à tout bout de champ. Il s'en fichait, il avait d'autres objectifs à présent que ceux de se faire respecter ou reconnaître, ou même avoir une réputation.
Maintenant, William O'Malley, détenu pour la plupart de son existence, voulait se ranger, construire une famille, servir des principes et des valeurs auxquelles il croyait encore.

Il prit donc un plateau à la cafétéria, et sourit à la serveuse, qui lui octroyait toujours une portion supplémentaire, ou du moins une assiette bien garnie, d'autant plus depuis les évènements du 29 juin, dont elle avait eu des échos. Bien sur, chacun y allait de sa version, mais dans toutes, le rôle de Will était incontestablement celui du gentil, sans qui le sauvetage n'aurait peut-être pas pu être possible.
Le jeune technicien prenait la chose avec modestie, et presque timidité, et il avait du mal à accepter ce nouveau statut qui n'avait jamais été très commun pour lui. Auparavant, il était plutôt montré du doigt pour ses fautes, que pour des rumeurs folles d'un acte héroïque.

    - Salut Amy, j'peux m'mettre là ? Voyant que l'amie de Callie était seule à une table, Will s'était approché, désireux de pouvoir peut-être échanger quelques mots sympathiques. Ou t'attend quelqu'un p't'être ?


Il semblait gêné à présent, réalisant qu'elle avait surement plus de fréquentations que lui, et que sa popularité lui vaudrait surement une foule d'accompagnateurs, qui ne devraient pas tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures



Emploi : Guide


MessageSujet: Re: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will Jeu 22 Oct - 15:55

Aujourd'hui c'était une longue journée car je commençai tôt et je terminai tard. J'avais un de mes collégues qui était malade et je m'étais proposée pour le remplacer rapidement. En même temps, ce n'était pas comme si quelqu'un m'attendait au bungalow. Enfin je vivais dans le même bungalow que mon frère et son mec mais ce n'était pas si j'étais hyper importante pour eux en ce moment. C'était le début de leur relation et ils avaient besoin de passer du temps tous les deux et de se voir et faire pleins de galipettes.

Même si je faisais pas mal d'heures aujourd'hui, j'avais réussi à me dégager deux heures de pause déjeuner et je m'étais rendue à la caféteria. Mon bugalow me semblait trop loin et je n'avais pas envie de me préparer à déjeuner. De plus le menu du jour de notre cantine me plaisait bien. Je m'étais installée depuis cinq minutes à ma table quand Will vint me rejoindre et me demanda s'il pouvait s'installer avec moi. Je lui souris.

" Salut Will! Bien sûr! Je t'en prie, installes-toi! "

Je piochai une frite dans mon assiette. J'avais bien courru cette semaine alors je pouvais me permettre de manger ce que je voulais même si ce n'était pas comme si je faisais vraiment attention à ce que je mangeai au quotidien.

" Bon appétit!! Alors quoi de neuf Will?"

Je me mis à manger avec appétit car j'avais faim et qu'il faudrait ensuite que j'attends 21 heures pour être de retour chez moi et manger. Mon petit doigt me disait aussi que je m'écroulerai probablement dans mon lit avant d'avoir la force de grignoter un truc alors je faisais des réserves ce midi. J'avais bien envie de le questionner sur sa relation avec Callie mais il semblait très timide et pas très à l'aise... J'allais attendre un petit peu mais je n'allais pas laisser passer cette belle occasion. De plus je n'avais pas oublié la promesse que j'avais fait à ma meilleure amie d'avoir un oeil sur lui.

Au bout de quelques minutes, d'un ton très naturel je demandai à William.

" Quelles sont tes intentions vis à vis de Callie?"

Mon dieu, elle me tuerait probablement si elle savait que j'avais dit ça. On ne pouvait pas dire que je mettais des gants. En même temps beaucoup de personnes savaient que le tact ce n'était pas mon truc.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will Ven 23 Oct - 9:51

Même si elle ne l'avait pas confirmé très clairement, Amy n'attendait visiblement personne, puisqu'elle invita Will à prendre place à ses côtés, ce que le jeune homme fit sans plus de cérémonie. Il était légèrement étonné d'ailleurs qu'elle ne s'étendent pas plus sur le sujet, mais il ne s'en plaignait pas... Il n'avait guère envie de ronger sa solitude dans un coin, ou de rejoindre des ouvriers de la même trempe que ceux qu'il venait de quitter. Léo n'était pas dans les parages pour l'instant, il lui avait parlé d'un truc sur la journée dans un coin plus reculé du parc, qui ne lui permettait pas l'aller-retour.

    - Pas grand chose d'puis l'attaque... Répondit Will au questionnement de la demoiselle, en s'installant confortablement pour prendre sa première frite. Bon appétit à toi aussi... On dirait qu'les gens font tout pour conserver l'calme, maint'nant. Même la vieille Gina MacPherson a changé d'ton, quand elle grogne sur ceux qu'prennent deux desserts au lieu d'un laitage, ajouta-t-il en désignant du menton une des cuisinières particulièrement revêche, qui avait su se faire une réputation dès son arrivée dans le service.


En tout cas, la nourriture était bonne, selon l'expérience du O'Malley, et il mangeait avec plaisir, en ne laissant jamais de restes. En prison, son assiette n'avait jamais ressemblé de près ou de loin à un tel festin. Néanmoins, il avait bien grandi, à croire qu'il avait quand même eu toutes les protéines utiles à son développement, et à la croissance d'une musculature sèche mais puissante.
Il faillit s'étrangler lorsque la Wayland évoqua Callie. Il hésita... Son instinct lui aurait soufflé de se mettre en colère, d'user de sarcasmes peut-être, mais de prendre son intérêt étrange pour des soupçons déguisés ou une insulte. Il la dévisagea un instant en silence pour décider que ce n'était surement pas son intention.

    - T'es sûre d'vouloir savoir ? Répondit-il tout bas, avec un sourire malicieux. Me parait qu'ce serait trop d'sexe pour tes p'tites oreilles sensibles... T'inquiète pas, j'lui f'rais pas d'mal, j'l'aime.


Cette déclaration, il l'avait faite plus sérieuse. Il était même surpris qu'elle ne s'en sois pas douté, en les voyant ensemble pendant des semaines... Il n'avait pas honte de ça, au contraire d'autres secrets qu'il jugeait plus sombres et moins propices à être partagés. Et puis, il aurait été inutile de le cacher, il voulait que le monde sache et voit que le sien tournait désormais bien mieux autour d'elle.
Enfin bref, peut-être devenait-il légèrement extrémiste et possessif comme certains gangstas de la cité et leurs femmes ? Dans les rues, il avait toujours connu les amours violents, à la vie à la mort, les noms tatoués sur le corps, et les jalousies qui finissaient par des meurtres sanglants... Sans en arriver à là, il éprouvait quelque chose d'aussi passionné pour la jeune rousse. La certitude qu'il ne voulait pas lâcher, quelles que soient les épreuves qui jalonneraient leur parcours.

    - Et toi alors, comment vont tes conquêtes ? Répliqua-t-il, alors qu'il n'en avait pas la moindre idée, par politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures



Emploi : Guide


MessageSujet: Re: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will Ven 23 Oct - 13:35

Je souris quand il annonça que les gens étaient maintenant calme depuis l'attaque et que Mme MacPherson avait changer de tons sur les gens qui prenaient deux desserts alors que c'était interdit. Bon en même temps, je ne voyais pas en quoi c'était mal de prendre deux desserts quand on ne prenait pas de fromages ou de yaourt nature.... Mais la loi de la cafeteria c'était la loi... Et mon instinct me disait que Mme MacPherson était heureuse d'avoir du pouvoir ici et qu'elle ne devait pas en avoir beaucoup en dehors de ce bâtiment.

" Alors pour Mme MacPherson, je pense que c'est seulement avec toi qu'elle a changé de ton. Elle t'adore, ça se sait! Moi je me suis fait hurler dessus hier car j'avais dissimulé une pomme derrière mon yaourt. J'ai eu le droit à un sermon de plusieurs minutes! L'enfer! J'avais l'impression d'être de retour à la maternelle! Du coup aujourd'hui j'ai été sage!"

Je lui souris et je désignai mon plateau ou j'avais pris un fromage et un morceau de gâteau au chocolat. Un petit peu plus tard, j'entrai dans le vif du sujet en lui demandant ses intentions vis à vis de ma meilleure amie et la réponse me fit éclater de rire. Celle-là je ne m'y attendais pas du tout.

" Parce que je suis une fille, le mot sexe est sensé être un gros mot mon gars? Alors là tu es tombée sur la mauvaise personne. Ce n'est pas une excuse. Crois-moi je suis loin d'être prude donc vas-y je t'écoute Will! Dis-moi tout! "

Je fus quand même heureuse d'apprendre qu'il l'aimait et je n'étais pas réellement surprise de cette aveu. On le sentait qu'il y avait quelque chose entre eux et il n'y avait pas que du désir, que du sexe même si c'était super important dans une relation. Croyez-moi quand je vous dis que si ça marche pas au lit avec un mec, il vaut mieux en changer rapidement car ça veut dire que votre relation ne pourra jamais fonctionner.

Je continuai de déjeuner tout en discutant avec le jeune homme qui m'interrogea bientôt sur mes conquêtes à moi. Je souris. C'était amusant quand on parlait de relations avec quelqu'un le sujet tournait toujours autour de ma vie amoureuse, sexuelle au bout d'un moment. Je laissai échapper de nouveau un rire.

" Mes conquêtes? Carrément? Et bien au risque de te décevoir... Aucune conquête. Juste beaucoup de boulot en ce moment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will Ven 23 Oct - 14:39

La vieille MacPherson n'était gentille qu'avec lui ? Will fronça les sourcils. Après tout, c'était peut-être vrai, car les gens avaient tendance à le traiter différemment depuis qu'il était intervenu le jour des attaques pour stopper les criminels... Il n'aimait d'ailleurs pas trop cela, et même s'il avait été heureux de retrouver un peu d'action, il aurait préféré que son acte ne soit pas de notoriété publique. C'était comme ça, le O'Malley était un modeste, surement parce qu'il n'avait pas l'habitude des compliments : derrière les barreaux, les qualificatifs dont il héritait allait de "vermine" à "délinquant", pour les plus polis, sans jamais s'extasier de ses progrès ou de ses bonnes manières.

    - Si tu l'dis... Conclut-il donc, en haussant les épaules. En même temps, tu cherches les ennuis, alors on peut pas dire qu'ce soit injuste qu'elle te tombe d'ssus non ?


La logique de Will était implacable. Il connaissait trop ce jeu, il savait par cœur les tenants et les aboutissants de la provocation. A force de coups et de maltraitance, on lui avait inculqué un sens aigu de la justice, qu'il appliquait malgré lui avec un souci du détail presque maladif. Lorsqu'il enfreignait les règles, c'était en toute âme et conscience, sachant parfaitement que la culpabilité viendrait le hanter. Cacher une pomme derrière son yaourt lui était désormais impossible sans éprouver un grand malaise, et il ne tenait pas à prendre le risque.
Il n'y avait probablement personne de plus honnête que lui à cet instant dans la cantine, alors que son histoire en aurait prouvé bien autre chose. Comme quoi, les gens pouvaient changer, avec de la volonté, avec un esprit fort, tourné vers la réussite.

    - Non, j'dis juste que t'as p't'être pas envie d'm'imaginer en train d'faire l'amour à ta copine dans toutes les positions qu'elle voudra... Par délicatesse, t'sais, ce genre de choses, s'amusa-t-il à répondre, avec un geste faussement désolé. J'suis pas du genre à m'vanter, alors j'préfère pas trop en parler, poursuivit-il, sur un ton exagérément prétentieux.


A vrai dire, il ne tenait pas non plus à tout partager de sa vie intime avec Callie, surtout qu'ils n'avaient pas fait grand chose pour l'instant... Mais c'était vrai qu'elle n'avait pas eu l'air déçu, et qu'il ne s'en faisait pas trop sur la suite, malgré les craintes qu'elle avait évoquées. Elle y prendrait goût, il y veillerait... Elle était la bonne pour lui, et il n'avait plus vraiment de doutes à présent que cela soit réciproque. Et si ce n'était pas encore le cas, il ferait tout pour la convaincre.

Puisqu'il ne semblait pas y avoir grand chose à raconter du côté de la demoiselle, il n'insista pas. Ce n'était pas dans son caractère d'ennuyer les autres en leur disant comment ils devaient vivre, ou de juger s'il était incroyable ou tolérable qu'ils soient seuls.
Chacun trouvait son bonheur là où il le voulait, tant que cela ne lui enlevait pas le sien... Car il n'aurait pas aimé qu'un gars s'éprenne tout d'un coup de la Sattler et émette l'envie de la lui voler.

    - Du boulot ? Interrogea-t-il, curieux. Comme ça, y'a donc plus de visiteurs, malgré les troubles... T'vois, j'pense que c'genre de trucs attire la populasse ! Y'a des morts, y'a du danger, et ça fait le buzz ! A s'demander si c'est pas une pub commanditée par la direction...


Bon, il ne fallait pas qu'il fasse ce genre de commentaires trop fort... Il n'y croyait pas vraiment, au fond, cela aurait été un peu gros, et surtout à perte sans doute, quand même, au moins sur le plan humain. Mais il avait vu tellement de choses aberrantes dans sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures



Emploi : Guide


MessageSujet: Re: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will Sam 7 Nov - 18:40

Je ne pus m'empêcher de sourire quand il me répondit que je cherchai un peu les ennuis en qu'il ne fallait pas que je me plaigne après. Ce n'était qu'un yaourt et un fromage... Enfin si on ne prenait pas des risques dans la vie. Et puis ce n'était pas du vol non plus. J'avais juste pris deux desserts enfin on allait pas en faire un scandale non plus.

" Parfois faut prendre des risques dans la vie sinon elle serait bien triste. Et j'ai fait de mal à personne."

Bon ce gars, il commençait vraiment à m'agacer avec ses principes à deux balles. Je fronçai les sourcils et je laissai échapper un soupir assez bruyant alors qu'il essayait de me choquer.

" Tu sais quoi mon gars... Tu crois vouloir me choquer mais ça ne fonctionne pas. J'ai l'impression que tu me prends pour une petite prude qui n'a pas inventé l'eau chaude. Certes je suis peut-être blonde mais pas conne et pas vierge. Et t'inquiètes pas Callie me racontera tes prouesses au lit et mon petit doigt me dit que ce n'est pas ça... "

Okay ce n'était pas sympa de provoquer un gars surtout quand cela concernait sa virilité mais il l'avait bien cherché. On se connaissait depuis peu de temps mais j'avais l'impression qu'il m'avait catalogué et qu'il me prenait de haut.

" Ouais y a du boulot et des malades aussi dans mes collégues. Tu sais le danger attire toujours beaucoup plus de gens... Et puis normalement un truc comme ça devrait plus se reproduire. Des mesures ont été prises pour qu'il n'y ait plus de risques et je fais confiance aux chefs. Ils savent qu'il ne faut pas qu'un truc comme ça arrive deux fois sinon on pourra trouver un autre job et eux trouver une autre idée pour gagner de l'argent."

Je terminai rapidement mon plat de résistance et je croquai dans mon bout de gâteau au chocolat qui était vraiment excellent. J'étais heureuse d'avoir fait ce choix.

" Enfin bref. Moi je veux garder mon boulot des heures supplémentaires ça fait toujours du beurre dans les épinards."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, my name is
Contenu sponsorisé
and I love dinosaures





MessageSujet: Re: Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will

Revenir en haut Aller en bas

Deux sans trois - 2 juillet - Amy & Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ALIEN FUNK PARTY | Sanz By Bizz'art | 17 Juillet 2012
» Compositeurs contemporains - Votre top
» C'est quoi comme parole?
» Apprendre à jouer du piano avec clavier 61 touches
» nous deux le 5 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: 
Isla Nublar
 :: Employees Onlee :: Bar et Cafétéria
-