AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Mar 20 Oct - 10:56


Il n'avait pas pu rester, bien sur. La première chose qu'il avait fait lorsqu'on l'avait lâché avait été d'appeler Callie. Il ne savait pas quand ni comment, mais elle avait su l'évènement avant même que les forces de l'ordre ne l'ait bouclé... Comme d'habitude, elle possédait surement des relations hauts placées qui la tenaient informée de tout. Un autre homme aurait surement eu peur pour sa tranquillité d'esprit et son indépendance, mais Will s'en moquait pas mal : il n'avait rien à se reprocher, et rien qu'il ne lui cache à présent. Et il lui faisait confiance, à elle.
Comme elle n'était pas joignable, il lui avait laissé un message vocale, puis s'était occupé de retourner à son bungalow en évitant de nouvelles questions, auxquelles il avait déjà répondu une dizaine de fois déjà.

Léo et Kessy n'étaient pas dans la liste des victimes, il avait vérifié, aussi, il ne s'attarda pas à vérifier que ses colocataires se portaient bien, et se précipita dans la douche. Il avait besoin d'enlever les traces de lutte pour ne pas effrayer la Sattler... Il avait besoin également de se vider l'esprit, quelques secondes, d'effacer la légère culpabilité qui commençait à le ronger.
Il avait adoré ça. La bagarre, l'adrénaline... Il l'avait cherché, il n'avait pas hésité une seconde à s'y replonger... Qu'Est-ce que cela signifiait ? N'était-il pas guéri de cette vie qu'il avait tenté de fuir à tout prix en prenant un job d'agent d'entretien tranquille ?
Un message l'attendait sur son téléphone lorsqu'il eut enroulé sa serviette autour de la taille, et il soupira... Fichu décalage horaire. Il allait devoir attendre le lendemain à midi pour voir Calliope, et même entendre sa voix en direct. Il finit donc rapidement son séchage, et se mit au lit, sans même prendre le temps d'enfiler un pyjama.

A l'heure de manger, le lendemain matin, Will était à son poste, devant l'ordinateur. Avec ce qui s'était passé la veille, il avait heureusement le droit à une pause de rigueur... Et à une visite chez le psy en fin d'après-midi, ce qui lui disait beaucoup moins. Depuis son réveil, le O'Malley n'avait donc rien fait, à part enfiler un short et avalé quelques céréales. Un peu d'eau sur le visage, un coup de peigne inutile dans ses cheveux désordonné, et il s'était estimé prêt pour la vidéo qu'il attendait tant.
Il alluma la machine, s'installa confortablement sur son lit, et ouvrit l'application, sans même lire les instructions : il n'aurait pas pu de toute façon, donc il n'aurait pas fallu qu'il y ait un bug informatique.

    - Callie ? Demanda-t-il, un peu trop fort, quand Skype émit un bruit qui ressemblait fort à une connexion. Son image se mit à danser sur l'écran, minuscule par rapport à l'écran noir qui attendait encore de voir apparaître le visage de la rousse. T'm'entends ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Mer 21 Oct - 14:00




EgypteWill & Callie
xxx
« It's a quarter after one, I'm all alone and I need you now.
Said I wouldn't call but I've lost all control and I need you now. »
Le jour de notre départ, il y a eu une prise d’otage aux laboratoires, ceux-là même où travaillait souvent Evelyn. Je remercie encore l’univers que l’on soit déjà partie. Là, où je le remercie moins c’est que Will, mon Will, y était ! Je n’ai pas tous les détails, je sais par Jayce que Dae et Will ont fait partie des otages et qu’ils s’en sont sortis comme des héros. J’en tremble encore. D’autres ont eu moins de chance. Un ami de Jayce a été tué, ça me parait tellement insensé. Se faire tuer à Jurassic Park… C’est une histoire de fou !!

Toute la journée, j’ai essayé de ne pas trop y penser mais je dois bien avouer que ce n’était pas facile. Mon chef m’a secouée deux-trois fois pour que je redescende sur terre. Difficile de se focaliser sur mes fouilles. Même Evy était ailleurs, triste de ne pas pouvoir soutenir son homme.

Dès que ma journée s’est terminée, tard évidemment, je me suis ruée sur l’ordinateur et je me suis connectée. J’utilise souvent Skype pour rester en contacts avec mes copains aux quatre coins du globe. Vive la technologie. Et ce soir je vais discuter avec mon chéri. Zut, quand je vois mon image prise par la webcam, je me dis qu’une douche m’aurait fait du bien. J’ai encore des traces de sable et poussières sur le menton et le front, j’ai toujours ma tenue, je ne suis ni coiffée ni maquillée. Je crois même que je sens un peu le fauve mais ça, ce n’est pas grave car les odeurs ne filtrent pas. Ouf ! Bon tant pis, pour la dégaine, je ne veux pas perdre une minute et je vois justement Will se connecter. Je branche mes écouteurs pour ne pas déranger tout le monde.

« Je t’entends ! Et toi ? Tu me vois aussi ? »

Il apparait et mon cœur manque de s’extraire de ma poitrine. Il a quelques marques, ça veut dire qu’on l’a frappé. Je me mords la lèvre inférieure.

« Oh Will… Comment tu vas ? Tu as été blessé ? »

D’accord, il est encore plus sexy mais ça m’inquiète. Et je ne suis pas là pour jouer les infirmières. Si j’étais là, je prendrais soin de lui.

© 2981 12289 0

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Mer 21 Oct - 18:40


    - Oh oui je te vois très bien maintenant... Répondit William, en fixant avec intensité l'image qui venait d'apparaitre sur l'écran, en même temps que le sourire, un brin séducteur, sur ses lèvres. Elle était toujours aussi mignonne, et il n'était pas déçu de s'apercevoir que ses habitudes n'avaient pas changé... Combien de fois était-elle sortie de son boulot avec de la terre jusque sur le bout du nez. T'as un truc là, précisa-t-il, en montrant sur son propre visage la zone sale de celui de Calliope.


Bien sur, lui, il était plus amoché, et pour plus longtemps qu'une douche, ce qui rendait sa remarque sur la jeune fille plutôt ironique... Mais il préférait prendre le ton de la plaisanterie pour ne pas l'effrayer, car il avait entendu à son message téléphonique qu'elle n'était pas rassurée sur les évènements. Après tout, il la comprenait, car il aurait été lui aussi paniqué d'apprendre que quelque chose du même genre était arrivé en Egypte.

    - J'vais bien, t'inquiète pas... Déclara-t-il, en caressant son épaule découverte d'un geste un peu nerveux. Bien sur, il avait quelques ecchymoses, puisque l'agresseur ne s'était pas laissé attrapé sans se défendre. Ces connards cherchaient... Des... Bip... T'es là Callie ?


Un instant, l'instant s'était brouillé, et Will s'était rapproché de l'écran, comme s'il pouvait mieux y voir de près. Il sourit de nouveau en voyant la Sattler redevenir nette sur l'ordinateur.

    - Et toi alors, t'as trouvé des trucs intéressants ? Demanda-t-il, pour chasser les questions embarrassantes. Tous le monde allait bien, c'était le principal, et il ne voulait pas se la jouer devant sa petite amie en racontant ce qui s'était passé... Il avait presque honte d'avoir été ainsi mis en avant pour son goût du risque. Ta sœur me regardait bizarrement tout à l'heure... Tu lui as dit pour nous ? Enfin, j'veux dire...


Oui, il pouvait dire "nous", non ? Ils s'étaient quittés trop vite, sans vraiment définir leur relation, mais pour Will, il était clair qu'ils étaient ensemble. Il avait juste envie de le lui entendre dire, pour être conforté, et ne pas se comporter comme un con, si elle cherchait juste une amitié avec intérêt. Heureusement, ses messages n'allaient pas dans ce sens, mais elle n'avait jamais vraiment répondu autrement qu'avec des baisers à sa déclaration, et elle aurait pu ne pas éprouver le même engagement que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Lun 26 Oct - 10:33




EgypteWill & Callie
xxx
« It's a quarter after one, I'm all alone and I need you now.
Said I wouldn't call but I've lost all control and I need you now. »
J’ai un truc ? Ah, mince. J’aurais dû m’en douter. Je m’essuie d’un revers de main et je me regarde pour être certaine de ne pas avoir étaler encore plus. Ça va. Mais lui, ce ne sont pas des traces de poussières. Je ne peux pas m’empêcher d’être inquiète. Je sais que si c’était grave, il serait à l’hôpital mais quand même.
Je fronce les sourcils, la connexion déconne un peu. Je soupire, je n’ai pas envie d’être coupée. Heureusement, ça revient vite. Il change de sujet en me posant des questions. D’ordinaire, je suis emballée.

« Non, on n’a rien trouvé d'intéressant pour l’instant, c’est trop tôt. »

Il sent peut-être que ça ne détourne pas assez mon attention et il me parle de ma sœur. Jade. Je pouffe de rire malgré moi. Pourquoi ça ne me surprenait pas ? Bon, en même temps, je lui avais demandé d’être mes yeux et mes oreilles. Il aurait certainement Amy sur le dos, également. La team de choc. Des blondes aux yeux bleus à ses trousses. Jolies en plus ! Heureusement, j’ai confiance en elles.

« Oui, je lui ai dit… Enfin, pas les détails mais qu’on était ensemble. »

Tout à coup j’ai un doute. Non, il m’a dit je t’aime alors ça ne pouvait pas être juste comme ça, pas vrai ?

« Je suis désolée, je raconte beaucoup de choses à ma sœur… »

Pour ne pas dire tout. J’espère qu’il ne va pas me taper un scandale. Il voulait peut être que ça reste entre nous. Genre jardin secret. Le genre de choses que je ne comprends pas trop mais sur laquelle j’aurais dû me renseigner. Je parle toujours trop vite ! Et j’étais tellement excitée, fallait que je partage. Je mords la lèvre et je me confesse.

« Evy aussi le sait… et ma meilleure amie… et mon meilleur ami… Ne m’en veux pas ! J’étais sur un nuage, je voulais partager ma joie ! »

En un sens, s'il est pas content, je suis à l'autre bout de la terre donc il aura le temps de se calmer d'ici mon retour. Espérons... J'attends sa réaction.

© 2981 12289 0

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Lun 26 Oct - 11:56

Will resta un moment silencieux, enregistrant la réponse de Callie, peut-être avec un petit décalage. Son visage était sérieux, mais il appréciait intérieurement, avec malice, la gêne qu'il semblait avoir posé à la jeune femme par sa simple question... Il aimait voir ses joues s'empourprer tandis qu'elle essayait de se dépêtrer de ce qu'elle croyait être une maladresse.

    - J'me disais bien que j'me sentais plus observé que d'habitude... Remarqua-t-il avec un air amusé, souriant sincèrement pour la première fois depuis qu'elle avait commencé à se justifier. Il ne pouvait plus guère retenir longtemps l'hilarité que lui provoquait ces doutes évoqués d'une façon si touchante. T'leur as pas dit d'me surveiller quand même ?


Il fronça les sourcils, d'un air faussement réprobateur. La vérité était qu'il s'en fichait pas mal... Il n'avait aucune intention d'aller voir ailleurs, alors elle pouvait bien lui avoir collé un détecteur de femelles sur les fesses, il n'en serait pas moins à l'aise.

    - Tu sais Callie, j'ai envie d'personne d'autre, t'as pas de soucis à t'faire... Il avoir reprit une voix plus grave, pour appuyer ses propos. Il lui avait déjà plus ou moins dit, mais il ne se lasserait pas de lui répéter encore et encore jusqu'à ce qu'elle soit parfaitement rassurée. J'sais bien qu'c'est que des mots, mais j'te montrerais quand tu rentreras...


Sous entendu : tu vas en avoir pour des heures et des heures de preuves. Il était certain qu'après une si longue absence, et abstinence, il n'allait pas se contenter de la prendre dans ses bras. Mais ça, elle le savait parfaitement.

    - T'es en sécurité, là-bas ? Demanda-t-il soudain, plus sombre, en repensant à quelque chose qu'un membre de son équipe lui avait dit sur l'Egypte et ses terroristes. Vous avez de quoi vous défendre, ou quelqu'un pour vous protéger ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Jeu 29 Oct - 11:53




EgypteWill & Callie
xxx
« It's a quarter after one, I'm all alone and I need you now.
Said I wouldn't call but I've lost all control and I need you now. »
Un sourire apparait sur les lèvres de Will. Ouf ! Je me détends et sourit à mon tour. Puis je deviens toute rouge. Le surveiller ? Je passe ma langue sur ma lèvre inférieure et j’agite la main.

« Non, non, pas du tout. »

En fait, si. A Amy. Mais c’était avant qu’on s’embrasse ! Je n’y avais plus pensé ensuite mais je pense qu’elle, si. Crotte. Bon, tant pis. Il doit lire dans mes pensées parce qu’il me rassure. En plus il me dit ça avec une voix de mâle en puissance, je fonds… Et hop, je rougis encore ! Me le montrer quand je vais rentrer ? Oh lala, j’ai chaud. Heureusement qu’il change de sujet.

« Oui, on a une équipe de militaires qui surveille le camps. Tu crois que les mecs pourraient venir jusqu’ici ? »

Ok, question bête. Je réalise qu’après coup que ce n’est pas de ça qu’il parle, mais de la situation dans les pays maghrébins. Mais qui voudrait de pauvres fouineurs comme nous ? Il me semble que ces mecs là s’en prennent plus aux journalistes qui vont où il ne faut pas et aux politiciens, ou riches. J’espère en tout cas. Je ne suis pas du tout préparée à vivre la même chose que Will. Je serais morte de trouille. Je frissonne.

« Ne t’inquiète pas. C’est bien organisé. Parlons d’autres choses ! »

Je n’ai pas envie qu’on flippe mutuellement.

« T’as parlé de nous à quelqu’un, toi ? »

C’est vrai que je ne sais pas s’il a un meilleur ami, ou même des super potes ici. Je ne sais pas avec qui il traine. Je sais qu’il est en coloc avec un grand brun et une jolie métisse, mais… jolie métisse ? J’espère qu’elle a un mec ! Mais non, je ne jouerais pas la fille jalouse en demandant à Will.

« Tu ne m’as jamais dit si tu étais proche de quelqu’un sur l’île. Tes colocs, peut-être ? Ahhhh, ça me frustre le skype, j'ai envie de t'embrasser !»

Oui, je sais, je passe du coq à l'âne.

© 2981 12289 0

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Jeu 29 Oct - 17:16

William fronça les sourcils, d'un air un peu moqueur, amusé. Pas du tout ? La façon dont elle gigotait disait pourtant le contraire... Il commençait à assez bien la connaître, et elle était très mauvaise cachottière. Mais après tout, ce n'était qu'un mensonge sans importance, qui prouvait en tout cas qu'elle tenait à lui, et il décida de ne pas l'en accabler plus que ça. Il l'avait dit... Quand elle rentrerait, il saurait la rassurer sur ses sentiments, et elle comprendrait qu'elle n'avait rien à craindre venant des autres filles. Le commencement un peu précipité de leur histoire n'aidait pas au calme, sans doute.

    - Non, je pense que c'qui les intéressait est ici, répondit-il aux soupçons de la demoiselle, concernant les agresseurs. Sincèrement, il ne voyait pas de raisons pour eux d'aller en Egypte... Seul le fait que Calliope y était lui faisait redouter le pire, parce qu'il n'était pas proche d'elle pour la protéger. J'crois qu'après cet échec, on en entendra d'ailleurs pas r'parler si vite.


La menace n'était surement pas totalement éliminée, car ce genre de personnage, capable d'envoyer une armée d'élite, devait avoir de gros enjeux dans ce laboratoire... Mais une autre stratégie serait certainement étudiée d'ici-là, tout comme le parc allait renforcer sa sécurité effective.
Ainsi, une longue période de tranquillité semblait les attendre.

    - Pas vraiment... Mes collègues de travail l'ont senti v'nir, ils me rabâchent d'puis des s'maines de... Il s'interrompit, en jetant un coup d'œil interrogateur à son écran. Ce n'était peut-être pas le moment d'effrayer l'innocente Sattler avec les plaisanteries salaces des ouvriers qui l'accompagnaient. De me déclarer, choisit-il finalement de dire, en prononçant le dernier terme d'une manière pompeuse qui prouvait bien qu'il n'avait pas l'habitude de l'employer.


Ce n'était pas été les mots exacts de Johnson et sa bande, mais après tout, cela revenait un peu au même... Et puis ce n'était pas parce qu'ils n'étaient pas vraiment encore passé à l'acte qu'ils n'étaient pas ensemble. Bientôt... William en frissonnait d'impatience, rien qu'à la voir à travers l'écran. C'était presque cruel d'avoir attendu si longtemps dans la friendzone, pour finalement être séparé physiquement d'elle quand il en sortait.

    - Mes colocs sont souvent en vadrouille en c'moment... Y'a bien Zach, mais il est pas mal occupé aussi... Réfléchit à voix haute le jeune homme, pour répondre à la question de Calliope. Tu es la meilleure amie que j'ai, conclut-il, au bout de son raisonnement. Et moi aussi j'ai envie de t'embrasser... Et pas que, ajouta-t-il, avec un clin d'œil provocateur.


Il ne savait pas vraiment où cette conversation les mènerait, mais elle ne contribuait pas vraiment à apaiser sa frustration. William connaissait parfaitement le fait d'être privé de contacts physiques, autre que des coups de poings, mais jamais il n'en avait été autant affecté... Vivement que les jours passent, car il avait l'impression qu'il allait devenir fou, à se contenter d'imaginer en boucle la douceur de la peau de la rousse.

    - T'es toute seule dans la pièce ? Demanda-t-il soudain avec une voix profonde, virile et pourtant presque un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Ven 6 Nov - 14:10




EgypteWill & Callie
xxx
« It's a quarter after one, I'm all alone and I need you now.
Said I wouldn't call but I've lost all control and I need you now. »
J’espère qu’il a raison et que les fous qui ont attaqué ne sont pas près de revenir. J’espère surtout qu’on va découvrir pourquoi et s’il y a quelqu’un derrière tout ça. Mais ce n’est pas de mon ressort et je préfère franchement parler d’autres choses. Toute cette histoire me fait peur.

Je demande à Will s’il a parlé de nous à quelqu’un. Je souris quand il me parle de ses collègues. Je les imagine très bien en train d’employer quelques mots crus. Il n’a pas l’air d’oser le dire mais je sais comment sont les mecs entre eux. Du coup, il me déclare que je suis sa meilleure amie.
Inconsciemment je bombe un peu ma poitrine, ça me fait plaisir. C’est important d’être amis avant tout. Je veux dire, c’est mieux si mon mec est aussi mon ami. On parle plus facilement, on fait moins de secrets, bref on évite toutes ces choses qui font que ça finit par ne pas marcher.

Je ne suis pas la seule à être frustrée d’être si loin, sans pouvoir se toucher. Le fait qu’il me dise qu’il n’a pas qu’envie de m’embrasser me fait rougir. Sa voix virile me fiche des frissons. Mon dieu, j’ai trop envie d’être dans ses bras !

« Oui, je suis seule… »

A quoi pense-t-il ? Ok, j’ai bien une petite idée, dans la partie cochonne de mon cerveau mais je n’ose pas trop y penser. En même temps…

« Pourquoi ça ? » demandais-je avec un air qui se voulait coquin.

Je me mordille un peu la lèvre du bas et caresse doucement ma gorge en descendant vers mon décolleté, en imaginant que ce sont ses mains viriles sur mon corps. Je me sens bizarre de faire ça, je veux dire ça fait allumeuse mais c’est pas grave si mon mec, pas vrai ? Mon mec ! J’adore me dire ça.

© 2981 12289 0

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will Jeu 31 Déc - 18:06

C'était excitant, toutes ces nouvelles choses, le fait de savoir que Calliope, où qu'elle soit, pensait à lui et, peut-être, en quelque sorte, lui appartenait. En cet instant, c'était ce qu'il ressentait, et son cœur débordait de fierté qu'elle se revendique sienne. Il n'était pas possessif ni égoiste non plus, au contraire... Il la voulait libre et indépendante comme elle l'avait toujours été. Mais dans l'intimité... Il allait bientôt lui prouver qu'elle avait raison de se donner à lui, et qu'il lui en était infiniment reconnaissant. En gros, il allait lui faire l'amour jusqu'à ce que la moindre parcelle de son joli corps de rousse sache qu'elle était à lui.
Pour l'instant, il ne pouvait malheureusement que lui fournir un avant-goût de cette expérience... Mais c'était pratiquement tout ce à quoi il arrivait à penser, en fixant son visage à travers l'écran - comment il allait adorer embrasser ses lèvres, et faire sortir de sa douce gorge des gémissements de plaisir.

    - J'pensais qu'on pourrait p't'être... Enfin tu vois... Commença le jeune homme, à moitié embarrassé, à moitié fébrile de la voir ainsi lire dans ses pensées, et répondre à ses envies en mordant ses lèvres parfaites, qui lui manquaient déjà plus que tout. Discuter de c'qu'on va faire quand tu r'viendras...


Sa propre main descendait malgré lui vers son entrejambe, où il sentait grossir son envie depuis qu'elle était apparue devant ses yeux... Il se fichait pas mal des évènements troublants du parc, ou de tous le reste... Rien n'importait d'autre que cette relation naissante qui le galvanisait plus que tout.
Et comme ils se seraient jetés finalement l'un sur l'autre s'ils avaient pu être dans la même pièce, le besoin de répondre à l'autre leur venait instinctivement. Ils savaient ce qu'ils voulaient, et rien de cela ne les couvrait de honte ou de gêne maintenant que le premier pas était franchi. Ils se comprenaient, et ressentaient tout aussi fort l'envie d'être ensemble, par n'importe quel moyen.

    - J'te veux tellement Calliope... Tout de toi... Gémit presque le jeune homme, en commençant doucement des caresses sur son membre douloureux... Que n'aurait-il pas donné pour que ce soit la main de la Sattler qui l'apaise ! Est-ce que ça t'arrive de penser à moi... Comme ça ?


C'était surement assez explicite pour qu'elle ait le message : enfin, visiblement, elle n'avait aucun mal à s'habituer à cette nouvelle et originale intimité, avant qu'ils ne puissent en posséder une plus réelle et profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, my name is
Contenu sponsorisé
and I love dinosaures





MessageSujet: Re: First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will

Revenir en haut Aller en bas

First Skype - 30 juin 2h du matin - Callie & Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [presse suisse] matin bleue
» Nice ce soir ( 29 Juin)
» Gilbert Coullier dans Nice Matin... Tournée 2013 en prévision...
» Reveil matin direct sur votre ordinateur
» 20 juin 2010 - 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: 
Isla Nublar
 :: Employees Onlee :: Bungalows :: Bungalow Kessy & Leo & William & Warren
-