AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Dim 15 Nov - 14:36

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



15 jours se sont écoulés depuis notre arrivée sur le site. Les recherches avancent bien, je suis contente. J'ai mis 5 jours pour trouver un premier ossement mais je m'en fiche, je suis contente parce que c'est bien un fossile de ce que je comptais trouver ici, un fossile de Spinosaure. Pour Callie aussi les choses avancent à grands pas. Elle est aussi hystérique que moi puisqu'elle a elle aussi, trouvé ce qu'elle était venue chercher. La routine a peu à peu pris place dans le déroulement de nos journées, mais ça nous convient très bien. La journée est exclusivement consacrée aux recherches et le soir, je prend le temps d'envoyer un mail à Jayce. Ce que je ne sais pas encore, c'est que ce soir et tout les soirs suivants pendant plusieurs jours, je ne vais pas pouvoir lui envoyer de mail.

Ce matin, en me levant, je ne sais pas pourquoi, je me suis levée avec une boule au ventre. J'ai une espèce de mauvais pressentiment, mais je ne sais pas d'où ça peut venir. Je n'en parle pas à Callie, je me contente de faire comme d'habitude. Avant d'aller sur le terrain, je m'assure quand même, en toute discrétion que les militaires sont toujours là et que nous sommes toujours sous protection. Mais ce n'est pas tout, je vérifie aussi que mon pistolet est chargé. Callie ne sait pas que je suis armée, en fait, personne ne le sait. Après avoir quitté Ben, j'ai pris des cours de tirs, pour me défendre juste au cas où... Je ne m'en suis jamais encore servi, mais je l'ai toujours près de moi.

La matinée passe, l'après-midi aussi, pourtant cette boule ne me quitte pas. Je ne suis pas bien, je suis sur le qui-vive, je n'arrive pas à me concentrer sur ce que je fais. Arrive le soir, je finis par me dire que tout ça c'est dans ma tête, comme d'habitude. Avec Callie nous allons dîner, il fait déjà presque nuit, le soleil disparaît peu à peu derrière les dunes de sable. Je suis pressée de me mettre devant l'ordinateur pour voir si Jayce m'a envoyé un mail. Rien que de penser à tout ces mails échangés, j'ai le sourire. On se douche, on se prépare pour la nuit. Dehors tout est calme, il n'y a pas de bruit.

Je m'apprête à me mettre à l'ordinateur lorsqu'un coup de feu retentit, puis un deuxième, puis un autre. Je me gèle sur place alors que dehors, les échanges de tirs se font de plus en plus nombreux. Je comprend assez vite que nous sommes attaqués. J'attrape Callie par la main et je lui fais signe de se glisser sous son lit de camp. Je me précipite vers mon arme, j'ai les mains qui tremblent et je vais me cacher, à mon tour. Je tourne le visage vers ma soeur, je veux qu'elle me regarde droit dans les yeux, qu'elle ne quitte pas mon regard. Je lui fais signe de ne pas faire de bruit. Elle pleure en silence, elle a peur. Moi aussi j'ai la trouille, mais je n'ai pas le droit de le lui montrer. Avec mes yeux, j'essaye de la rassurer, de lui faire comprendre que tout va s'arranger. J'y met le plus de conviction possible.

Dehors, les coups de feu continuent. Avec de la chance, nos gardes vont réussir à tous les avoir... j'espère... Les minutes défilent, j'ai l'impression qu'elles durent des heures. Puis soudain, le silence. Que se passe t'il ? Des bruits de pas se font entendre, peut-être que l'on vient nous dire que c'est fini. Quelqu'un entre, je me tourne doucement vers Callie et je lui fais signe de ne pas bouger... On va être enlevée, je le sais parce que je ne reconnais pas l'uniforme de l'homme qui vient d'entrer dans notre tente... Voilà pourquoi j'ai une boule au ventre depuis ce matin.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Lun 30 Nov - 11:33

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



Nous sommes ici depuis quinze jours, la moitié du séjour. Mes fouilles ont plus avancé que je ne l'aurais pensé et je suis super contente !! Pour Evy aussi : elle a mis la main sur le fossile dont elle rêvait. C'est génial !
Tous les jours nous fouillons du lever du soleil et jusque tard après son coucher. C'est là que c'est le plus agréable car la châleur est écrasante. C'est différent du Costa Rica où il fait chaud mais que l'humidité reste présente. là c'est brûlant et sec. J'ai pris des couleurs n'empêche. J'espère que ça plaira à Will. Il me manque, même si on se parle presque tous les soirs sur skype. Parfois même, c'est cochon ! Rien que d'y penser je rougis. Je sens que je vais faire des choses avec lui, dont je n'osais même pas rêver !

Ce matin je me lève, encore plus de bonne humeur que la veille. Parce qu'on se rapproche de la fin. Et même si je suis bien là, à bosser comme j'adore, je vais être heureuse de rentrer. Revoi mon autre soeur, mes amis et mon mec ! Hé hé ! Evy a l'air un peu stressée ce matin, peut être qu'elle s'est levée du mauvais pied. Je ne l'embête donc pas. La journée ressemble à toutes les autres. Le soir je raconte à Evy mon avancée. Mon boss, Abe, ne se joint pas à nous, comme souvent. C'est un ours, ce mec. J'essaie pourtant de le faire sourire et rire, parfois j'y arrive mais c'est pas une mince affaire !
Je suis devant mon pc, à attendre que Will se connecte, quand j'entends des pétards. Enfin, sur le coup, je crois que c'est ça. Mais rapidement je réalise que ce sont des tirs. Je n'en ai pas souvent entendu mais là, j'en suis certaine. Que se passe-t-il ? Evelyn se tourne vers moi et m'attrape par la main pour que je me cache sous le lit de camps. Je ne suis pas du tout certaine que ça serve à quelque chose mais j'obéis. J'ai bien trop peur pour réfléchir ! Je la vois chercher un truc dans son sac de voyage puis se cacher. Je ne comprends rien et j'ai la trouille. Je panique intérieurement. Je sais bien qu'ici les preneurs d'otages ne font pas de cadeaux... parfois même pas d'otages. Non, non ! Je veux rentrer à la maison. Je veux qu'on rentre !!! Des larmes coulent sur mes joues et je me retiens de renifler. J'essaie de me dire qu'on est des femmes, jolies, ça peut aider, non ? Ahhhh ! Mais je ne veux pas non plus être violée ! J'enfouis ma tête entre mes bras et je prie en silence.

Soudain c'est calme. Quelqu'un entre dans la tente. Je lève doucement la tête puis je jette un oeil à ma soeur. Elle ne bouge pas. Je regarde les chaussures de l'homme et son pantalon. Je ne crois pas que ce soit le même que ceux qui étaient avec nous. Tout à coup le lit au dessus de moi disparait. Il l'a soulevé d'un coup et renversé sans se fatiguer. Je crie. Ou je hurle, je ne sais plus. J'ai trop peur. Je me sens soulevé d'un coup. Je ne cherche même pas à me défendre, j'ai même peur de le regarder. Il faut que je sois courageuse, mais pour l'instant je n'y arrive pas. Je veux maman...
| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Jeu 10 Déc - 10:57

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



Je ne quitte pas Callie des yeux. Je veux qu'elle me regarde, je ne veux pas qu'elle s'occupe de l'homme qui vient de rentrer sous notre tente. Pour le moment, il ne bouge pas, avec un peu de chance, il va partir d'ici, ils vont tous partir d'ici. Mais au fond de moi, je sais qu'ils ne vont pas partir sans tout fouiller et nous sommes sur leur passage. Je tourne la tête vers l'endroit où se trouvent les chaussures de l'inconnu. Il parle en arabe, je n'arrive pas à comprendre ce qu'il dit, il parle beaucoup trop vite. Le silence dure quelques secondes et l'homme se met à bouger. Les chaussures avancent lentement vers le lit où se trouve Callie. Elle a peur, moi aussi je n'en méne pas large mais il faut que je sois forte pour elle. En quelques secondes, tout s'accélère. Le lit sous lequel est cachée ma soeur vole, elle crie. Alors que je m'apprête à sortir de dessous le lit, un autre homme fait voler le mien et me saisit par la taille. Dans la panique, j'en fais tomber mon revolver et un troisième homme, sans doute le chef, le ramasse. Il s'approche de ma soeur, lui attrape le visage et lui caresse la joue. Elle panique, j'essaye de capter son regard pour qu'elle se concentre sur moi.

"wasawf yusaeiduna ealaa kasab almali, alkthyr min almal ..."

Je ne comprend que trop bien ce qu'il vient de dire. En nous capturant, il espère pouvoir demander une rançon et ramasser de l'argent. J'espère juste qu'il ne va pas avoir d'autres idées en tête. J'essaye de me débattre mais l'homme qui me tient ne desserre pas son étreinte, au contraire. Plus je bouge plus il serre. Le chef s'approche de moi, un sourire sadique sur les lèvres. Je lui crache au visage et je lui dis quelque chose dans sa langue.

- tarak laha wahdaha . alssamah laha aldhdhahab .

Je veux qu'il laisse ma soeur partir mais à l'évidence, il n'en a pas envie. Il me gifle mais je ne bouge pas. Il fait un signe à ses deux accolytes qui nous saisissent fermement et nous traînent hors de la tente avant de nous jeter dans une fourguonnette. Une fois à l'intérieur, je m'approche de ma soeur pour qu'elle sente ma présence, pour qu'elle puisse se calmer. Les mains liées dans le dos et les pieds attachés, nous n'avons pas la possibilité de fuir. Je lui murmure quelques mots pour qu'elle arrête de paniquer.

- Callie, il faut que tu restes calme s'il te plaît. Je suis là et je ne te laisserais pas tomber, tu m'entends ?

Je pose mon front contre le sien et je ferme les yeux alors que le camion démarre. Un homme nous rejoint à l'arrière et nous bande les yeux. Devant, deux hommes parlent entre eux, en arabe. Il y a trop de bruit, je n'arrive pas à comprendre ce qu'ils se disent.

Je ne sais pas combien de temps nous passons dans le fourgon mais quand celui-ci s'arrête, le soleil est déjà levé et il fait déjà chaud. On nous jette dans une pièce sombre et humide avant de nous détacher le foulard qu'on a sur les yeux. La porte claque, un bruit de clef retentit. Nous sommes toutes seules quelque part en Egypte sans aucun moyen de prévenir qui que ce soit.

Je pense à Jayce, j'espère qu'il ne va pas avoir envie de jouer au héros...

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Mar 15 Déc - 18:25

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



L’homme me tient et un autre arrive, il découvre Evy. Un troisième entre et s’approche de moi. Je ne sais pas ce qu’il raconte mais je n’aime pas du tout sentir sa main sur ma joue. J’ai peur qu’il s’amuse, vous voyez ce que je veux dire. Je refuse de le regarder lui aussi. Il m’oublie pour aller vers Evy qui se débat. Je la vois qui lui crache au visage et je suis horrifiée. J’ai peur qu’il la frappe alors je me secoue aussi mais je suis vite maitrisée. Elle lui parle, je ne comprends rien, ce qui noircit encore plus la situation. Le chef la frappe, je m’en doutais. Je crie. Je les supplie de ne pas nous faire de mal. Ils n’écoutent pas, nous attachent et nous entraine dehors pour nous jeter dans une fourgonnette. On se fait enlever. Et mon père n’est pas Liam Neeson dans Taken.
Evy se rapproche de moi et j’essaie d’attraper sa main. Elle me parle et je tente de retrouver mes esprits.

« Oui… »

Je l’entends mais pour rester calme, va me falloir du temps. Je fais des exercices de respiration pour m’aider. Mais la porte s’ouvre alors que le camion a démarré et je sursaute. Je me laisse faire quand il nous bande les yeux, je déteste le noir. Je perds la notion du temps. Quand ils nous sortent de là pour nous jeter dans ce qui doit être un cachot perdu dans le trou de balle de l’Egypte, je suis comme une poupée. Je ne réagis pas. Je ne veux pas qu’on me frappe. Je suis soulagée d’avoir Evy avec moi. Nous restons un moment sans rien dire, je suppose qu’elle encaisse, comme moi. Je repense au film avec Ryan Reynolds enfermé dans un cercueil. Au moins on ne l’est pas, on a de l’air. Il y a donc espoir. Je chuchote alors :

« Ils veulent quoi ? Ils sont contre InGen tu crois ? »

Quand est-ce qu’ils sauront chez nous ? Est-ce que Will va s’inquiéter de ne pas me voir sur skype et prévenir quelqu’un ? Et si InGen ne veut pas payer ? Je ne sais pas si papa aura assez d’argent… Je secoue la tête, je ne dois pas penser à ça. J’écoute Evy et j’observe la pièce. Ça va peut être être à nous de nous échapper, comme dans les films. Oh. Mon. Dieu.


| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Jeu 17 Déc - 15:33

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



Je reste là, assise dans le noir, les yeux rivés sur la porte qui vient de se fermer. Je ne dis rien mais j'essaye de trouver un moyen pour nous de nous sortir de là. Mes yeux se baladent dans la pièce, je suis à l’affût du moindre petit détail. Il faut qu'on trouve un moyen de signaler notre présence, mais je ne sais pas encore comment on va pouvoir faire. Je suis lancée en mode survie. Lorsque Ben me battait, javais pour habitude de réfléchir à toute allure pour trouver un moyen de me dégager de son empreinte et là, je suis en train de reproduire exactement le même schéma. Je suis l’aînée, je me dois de protéger Callie même si pour ça je dois me prendre des coups à sa place. C'est peut être stupide à dire, mais des coups, j'ai l'habitude d'en prendre et pas elle. Les mains toujours attachées dans le dos, je passe ma langue à la commissure de mes lèvres pour essuyer le sang qui coule. Ce fumier m'a giflée tellement fort qu'il m'a éclaté la lèvre. Je me tourne vers Callie qui me fixe les yeux pleins de panique. A ce moment là, la machine se met en arrêt. Elle a besoin de moi et je dois faire tout ce qu'il faut pour la rassurer et la persuader que tout va bien se passer même si je sais que ce n'est pas le cas. Je pousse un soupir et je m'avance vers elle, comme je peux, sur les fesses. Avoir les pieds attachés est un vrai problème. Je me colle à elle et je dépose un baiser sur le haut de son crâne.

- Je ne sais pas chérie. T'en fais pas, je suis sûre qu'ils sont déjà au courant de notre disparition...

En fait, j'en sais strictement rien mais je sais juste qu'il faut que je fasse en sorte que Callie ne se laisse pas aller. Il va falloir qu'on se batte, qu'on soit forte et surtout qu'on ne les laisse pas nous faire de mal.

- Est ce que tu as réussi à apercevoir la route depuis ta position dans le fourgon ?

Je n'ai pas l'intention de rester sans rien faire, à attendre que ces fumiers nous cognent ou nous fassent bien pire. Je jette un coup d'oeil à nos chevilles entravées.

- Il faut qu'on trouve un moyen de détacher nos chevilles.... Regarde autour de toi si il n'y a pas quelque chose qui pourrait nous servir.

J'ai déjà entendu parlé de ce genre de ravisseurs. Ils n'aiment pas spécialement les femmes et encore moins quand elles ne se laissent pas faire. Depuis que je fais des expéditions, c'est la première fois que ça m'arrive mais plusieurs fois on m'avait menacée parce que je suis trop curieuse et que j'ai tendance à venir faire des fouilles là où il ne faut pas. Je regarde tout autour de moi et mes yeux se posent sur Callie. La boule au ventre, je sens les larmes qui me montent aux yeux.

- Je suis désolée Callie... Si j'avais su ce qui allait se passer, je ne t'aurais jamais demandé de venir....

Je m'en veux, même si je ne suis pas coupable de tout ça, je m'en veux de ne pas avoir réussi à la cacher. J'espère vraiment qu'on va venir nous chercher parce que sinon, je ne sais pas du tout comment on va faire pour sortir de là. Je me fais de nouveau silencieuse, on entend plus que le bruit d'une fuite au plafond qui coule goutte à goutte dans un vieux seau en ferraille.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Lun 28 Déc - 15:59

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



J’ai l’impression que ce qui se passe n’est pas réel tout en sachant que ça l’est. C’est très bizarre. Je ne peux pas fermer les yeux et me réveiller. Evy est blessée mais elle garde la tête froide, il faut que j’arrive à faire pareil pour ne pas être un poids. Elle me rassure, ça fait son petit effet. J’imagine tante Ellie appeler l’armée et compagnie comme elle l’avait fait pour Alan Grant. Si seulement…  La route ?

« Non, que dalle… mais c’était un peu cahoteux, je dirais qu’on est loin d’une vraie route… »

Ouh, Callie Bond agent -007 ! Ma sœur ne fait pas de remarque sur mon sens de l’observation hors du commun. Elle pense déjà à nous délester de nos entraves. J’hoche la tête, ok, trouvons ce bidule qui servirait à McGyver et détachons nous !
Alors que je suis en mode aventurière, elle se tourne vers moi pour s’excuser. Je souris sincèrement.

« Evy, tu n’es pas devin ou alors il faut que tu me dises si j’ai bien fait de choisir Will ! »

Hors de question qu’elle pense que c’est sa faute alors que pas du tout. J’aurais tué, façon de parler, pour venir sur ses fouilles. Et c’est mon boulot, je ne suis plus un bébé. Le silence règne dans la pièce, à part quand j’essaie de me déplacer sur les fesses ou en roulant pour scruter chaque recoin. Au bout d’un moment, j’étouffe un petit cri de victoire. Je fais signe à ma sœur et commence à essayer de frotter mes liens sur un clou qui dépasse d’une espèce de cache en bois. D’ailleurs a bien y réfléchir, ça cache quoi ce truc ?

« On dirait qu’ils ont bouché un trou… Tu crois qu’on passerait ? »

Je ne sais pas ce qu’on ferait une fois dehors mais si on peut et qu’on fait ça quand il fait nuit… on a peut-être une petite chance ?  


| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Mer 30 Déc - 12:22

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



Callie cherche un moyen de nous détacher de son côté alors que moi, j'essaye de trouver par où nous allons pouvoir nous sortir de là. C'est affreusement calme de l'autre côté de la porte, j'espère qu'ils ne vont pas arriver pendant qu'on essaye de s'échapper parce que je suis prête à parier qu'ils vont nous faire passer un sale quart d'heure. Du coin de l'oeil, je vois ma soeur qui se tortille dans tout les sens jusqu'à même rouler au sol pour se déplacer. Si on était pas enfermé dans cet endroit, j'aurais certainement trouvé la situation marrante. Je grogne entre mes dents de ne pas trouver quelque chose d'utile mais je suis vite ramenée sur terre quand j'entend Callie pousser un petit cri, fière d'elle. Je me tourne vers elle et je la vois qui frotte les liens qui entravent ses mains sur un vieux clou. En temps normal je lui aurais dis de ne pas toucher de peur qu'elle attrape une maladie mais là, j'affiche un sourire, fière d'elle. Tout en s'activant pour user ses liens, ma soeur me demande si je pense qu'on peut passer par le trou qu'ils ont tenté de reboucher. Je la regarde elle, puis moi.

- On est pas très épaisses toutes les deux, mais tu es plus petite...

Je plisse le nez, avec sa petite taille, Callie aura plus de facilité pour se tortiller dans le passage étroit pour avancer.

- Tu as plus de chance que moi d'avancer là dedans.

Je m'approche d'elle en glissant sur les fesses et je la fixe droit dans les yeux.

- Je vais t'attendre ici... Je vais faire diversion pour te laisser le temps de partir de là et d'aller appeler les secours...

Je sais déjà qu'elle va me dire qu'elle ne veut pas me laisser seule ici mais on a pas le choix. Elle a plus de chance que moi de s'en sortir, dégourdie comme elle est.

- Je vais attendre que tu me dises que tu es sortie du passage pour les faire venir ici. Une fois dehors, il va falloir que tu cours de toutes tes forces et que tu ne t'arrête pas, tu m'entends ? Surtout ne regarde pas derrière toi et cours droit devant.

Je m'approche tout près d'elle et je pose mon front sur le sien. Je dépose un baiser dessus et je souris pour la rassurer.

- Tu vas y arriver, j'en suis sûre. Tu vas nous sortir de là, tu vas voir...

En grande soeur que je suis, je ne lui montre pas que j'ai peur. Je sais ce qui m'attend quand ils vont se rendre compte que j'ai fais diversion pour qu'elle s'enfuit mais tant pis. Il faut qu'elle sorte de là, il faut qu'elle rentre à la maison.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Mer 30 Déc - 22:50

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



« Je suis plus petite mais tu es plus mince… »

Je commence à comprendre où elle veut en venir. Je n’aime pas du tout son regard. Je secoue la tête négativement. Hors de question qu’elle reste là pendant que moi je pars. Je ne peux pas la laisser !

« Non… C’est de la folie. Je ne sais même pas sur quoi je vais tomber. Je ne peux pas… »

Elle me coupe la parole. Son front se pose contre le mien et elle m’embrasse. J’ai les larmes aux yeux. C’est le genre de scènes que je déteste au cinéma alors en vrai, imaginez ! Je sers les dents pour ne pas craquer. Je ne veux pas l’abandonner et en même temps rester là toutes les deux ne nous laisse aucune chance. C’est horrible !!

Je m’excite sur le clou et la corde finit par se rompre. Je me suis un peu blessée au poignet mais rien de grave. Quand j’ai les mains libres, je m’attèle à trouver un moyen pour arracher la planche. Ce n’est pas bien compliqué mais je ne suis pas du genre à avoir beaucoup de force. Je finis par y arriver au bout de cinq minutes et je me suis fait super mal aux doigts. Je jette un coup d’œil par le trou. On ne voit rien que du désert et un grillage. Je lance un regard à Evy, elle m’encourage. Elle me dit même qu’on doit se dépêcher. Je me jette à son cou. J’ai la trouille de ma vie.

« Evy je vais revenir, je te le jure. »


Je ravale mes larmes, j’hésite et je me fiche mentalement un coup de pied aux fesses. Me voilà qui me tortille pour passer dans le trou dans le mur. Quand je sens un truc me racler le dos, je me mords l’intérieur des joues pour ne pas crier. Aïe aïe aïe ! Je suis enfin sortie. Je crois qu’on est en fin de journée. Je ne vois personne. Je regarde une dernière fois le trou. Je suis tiraillée entre mon pseudo héroïsme et l’envie d’y retourner et me coller contre Evy. Je me mets à quatre pattes.

« Je suis sortie. Ya un grillage à quelques mètres, il doit nous encercler. Je vais tenter de le passer…. Je t’aime Evy. »


Je pleure mais je cours vers ce grillage. J’ai une musique dans la tête. Celle de la scène finale du Dernier des Mohicans. Oh mon dieu, il faut qu’on s’en sorte toutes les deux. Je crois entendre du bruit, sans doute Evy qui les appelle. Je veux me retourner, je trébuche et m’étale par terre. Je pleure encore plus mais je me relève. Il faut que j’y arrive, il faut que je ramène les secours. Mon cœur n’a jamais battu aussi vite. Je pense à Jade, à papa, à Will, à Amy… Maman, aide nous ! J’arrive au grillage. Il y a des barbelés en haut. Je dois creuser. Je me jette à genoux, je gratte, je gratte, j’ai mal mais je n’y fais pas attention. Des cris. Je me raidis. Je n’ai pas encore assez de place pour passer. J’entends que ça court. Merde ! merde ! Ils m’ont repérée. Je me relève, je grimpe. D’habitude je ne suis pas bien douée mais là j’y arrive. Sauf qu’une fois en haut il y a les barbelés. Tant pis je m’accroche, je m’entaille les doigts, les mains. J’y suis presque. Je pisse le sang mais je suis passée. Je retombe de l’autre côté. Ça fait mal mais je me relève. Je pars en courant. Je dois y arriver. J’entends des bruits de moteur, j’accélère. J’ai les poumons en feu.

Callie versus jeep. Callie 0, jeep 1. Ils me rattrapent et le chauffeur saute du véhicule pour me plaquer au sol. Je me débats comme une furie, je le mords, j’hurle. Je dois y arriver.  Mais un coup de poing, puis un deuxième ont raison de moi. Je suis sonnée… J’ai échoué. Pardon Evy.

De mon oeil valide je vois le bâtiment se rapprocher et j'entends comme une dispute. Je ne sais pas bien ce qui se passe mais je reconnais la voix de ma soeur. Il y a des tirs, j'hurle son prénom. Pitié, non !!! Je me redresse et la vois deux corps au sol. Un type et...


« Nooooon !!!!! »


Evy est morte. C'est ma faute !!! Je crois que je vais m'évanouir. Je veux me lever mais le type de la voiture me retient. Un homme donne un coup de pied dans un truc à côté d'elle, il la chope par le poignet et la tire d'un coup sec pour la redresser. Je l'entends gémir. Son tshirt est rouge au niveau de l'épaule droite.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Jeu 31 Déc - 16:04

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



Callie finit par se détacher. Je souris, je suis fière de ma petite soeur et de ce qu'elle fait pour nous sortir de là. Elle a peur, moi aussi mais je fais tout ce que je peux pour lui faire comprendre qu'elle peut le faire. Elle essaye de me convaincre que j'ai plus de chance qu'elle d'y arriver mais je ne cède pas. Si il n'y en a qu'une qui doit s'en sortir, c'est elle, pas moi. La boule au ventre, j'essaye de retenir mes larmes quand elle vient se lover une dernière fois tout contre moi avant de partir. Je lui souris pour la rassurer et pour lui montrer que ça va et que je lui fais entièrement confiance. Ma petite soeur s'acharne sur la planche en bois qui rebouche le tunnel et celle-ci finit par céder une bonne fois pour toute. Avant de partir Callie regarde par le tunnel pour essayer de voir où est ce que ça mène. Je la laisse faire, il faut qu'elle se débrouille toute seule, à partir de là je ne vais plus pouvoir l'aider comme je l'aimerais. Elle me regarde une dernière fois et je l'encourage du regard et d'un sourire. Elle se jette à mon cou et une nouvelle fois je dois ravaler mes larmes pour ne pas pleurer. Elle me jure qu'elle va revenir et je souris, les yeux humides.

- Je n'en doute pas petite grenouille...

Ma petite soeur si courageuse ravale ses larmes et enterre sa peur avant d'entrer dans le trou. De là où je suis, je la regarde disparaître tout en essayant de me dire que ce n'est pas la dernière fois que je la vois et surtout, je prie très fort pour ne pas l'envoyer jusqu'à la mort. Si jamais il lui arrive quelque chose, je pense que je m'en voudrais toute ma vie. Je l'entend se tortiller dans le tunnel, mais je ne la vois plus. Je suis assise à quelques mètres seulement de l'entrée du trou mais il fait tellement sombre que je ne distingue rien. J'entend juste des bruits. Les secondes s'écoulent, quelques minutes aussi... toujours pas de nouvelles de ma soeur... Au bout de longues minutes que je trouve interminables, je l'entend enfin. Entendre sa voix a pour effet de me faire lâcher un soupir de soulagement. J'écoute avec soin ce qu'elle me dit et je prie de toutes mes forces, de toute mon âme pour qu'elle arrive à quitter cet endroit saine et sauve. Je ferme les yeux et je me mord les lèvres.

- Je t'aime aussi petite grenouille...

J'entend le bruit de ses pas qui s'éloignent. Rapidement, je trouve quelque chose pour faire du bruit. Il ne faut pas qu'ils se rendent compte qu'elle est partie, il faut que je lui laisse le temps pour qu'elle prenne de l'avance. Quand j'estime que c'est le bon moment, je me met à crier de toutes mes forces pour en ameuter le plus possible. Les effets escomptés ne se font pas attendre et rapidement un homme entre dans a pièce où je me trouve. Son regard se pose sur moi puis sur la planche posée au sol. C'est à ce moment là que je me rend compte de mon erreur, je n'ai pas remis la planche en place. Sans hésitation, je me lève et je cours en direction de l'homme. Il a le temps de dire aux autres que Callie s'est enfuie et au moment où je me retrouve qu'à quelques petits mètres de lui, une détonation se fait entendre suivie d'une douleur lancinante dans l'épaule droite. J'ai mal mais je ne m'arrête pas pour autant et je le percute de plein fouet. On s'écroule tout les deux au sol...

Je ne sais pas combien de temps s'écoule entre le moment où je suis tombée au sol et celui où un des ravisseurs revient avec Callie. Je suis étalée sur le sol, je suis pleine de sang et j'ai mal mais je ne dis rien. L'homme s'approche de moi, m'attrape le poignet droit et tire d'un coup sec pour me redresser. Je pousse un gémissement, il m'a fait mal, j'ai sûrement le poignet cassé. J'ouvre un oeil, puis deux pour me rendre compte que Callie est là, devant moi, le visage tuméfié. J'ai envie de la serrer contre moi mais j'ai tellement mal... Je fais un mouvement vers elle mais je m'écroule avant de tomber dans les pommes une nouvelle fois.

Une puissante détonation suivie de cris me font sursauter. J'ouvre les yeux, la pièce est pleine de fumée, je ne comprend pas ce qu'il se passe. Des coups de feu par rafale, des cris, j'entrevois Callie qui est allongée près de moi, elle me fixe, elle pleure mais elle est en vie. Une voix lointaine me parvient aux oreilles, j'entend quelques mots dont "Elles sont là" et je bascule de nouveau dans le noir.

Quad je me réveille, je suis allongée sur une civière dans un hélicoptère de l'armée. Callie est à côté de moi, recouverte d'une couverture chauffante. Je gémis et je lui attrape la main avant de m'endormir une nouvelle fois. On est sortie d'affaire et on est en vie... mais à quel prix.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar.... Dim 3 Jan - 15:21

Expédition N°1 - Egypte
Callie Sattler & Evelyn Stanford



Je ne comprends plus rien. J’ai cru que ma sœur était morte et ça m’a complètement chamboulée. Ça plus les coups, je crois que la montée d’adrénaline est redescendue en flèche et je me sens toute bizarre. Comme vidée. Nous sommes entraînées vers notre cellule, retour à la case départ. Mais tout à coup, c’est comme si le décor changeait. Tirs, fumée, cris en arabe et en anglais. En anglais ! Je ne suis pas capable de faire grand-chose à part tendre le bras pour tenir la main d’Evy. Si tout doit finir maintenant je ne veux pas qu’on se sente seule. Mes yeux brûlent, ma gorge aussi et mes blessures. Je me sens soulevée, j’essaie de lutter pour rester avec ma sœur mais je l’aperçois portée par quelqu’un. Pitié, faites qu’on nous sauve…

Le reste est flou. Un homme me parle, il cherche à me rassurer. Il connait mon prénom, il me dit que tout va bien aller, qu’on est en sécurité, qu’ils vont nous soigner. J’ai peine à y croire mais en voyant le campement s’éloigner, à entendre parler en anglais, je me relâche. Je crois même que j’ai entendu quelqu’un parler de Jayce.

Ils n’ont pas menti. Nous sommes évacuées. Evy est près de moi, elle tend la main pour prendre la mienne. Je lui souris, ou j’essaie. Je n’ai plus de forces. Mais je me sens bien.

« On rentre à la maison… »

Oui, on va retrouver notre sœur, nos chéris, nos amis. Notre île. Nos dinosaures. Je laisse les calmants faire leur effet et, confiante, j’obéis au beau militaire - je suppose que s’en est un - qui me dit de fermer les yeux. Je m’endors et je sombre dans un sommeil agité. Je crois que je ne serais plus pareille après ça... ça me fait peur.


| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, my name is
Contenu sponsorisé
and I love dinosaures





MessageSujet: Re: Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar....

Revenir en haut Aller en bas

Expédition n°1: Egypte - Un rêve devenu cauchemar....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Comment emballer une guitare pour l'expédier (en anglais)
» Envoi guitare
» Temps d'expédition commande
» Les cowboys fringants @ la fonderie 23/04/2009
» Europa Park 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: 
Reste du monde
 :: Hémisphère Nord :: Afrique du Nord
-