AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Happy endings [Callie&Dae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Barman


MessageSujet: Happy endings [Callie&Dae] Jeu 28 Jan - 0:06




Happy endings

Youngdae sentit son téléphone vibrer dans sa poche, et il baissa les yeux pour le sortir et vérifier le message qu'il avait reçu. Il eut juste le temps de voir le destinataire (Dylan, bien sûr) et le message (une stupide selfie bien sûr) avant de se rappeler de l'endroit où il était. Coupable, il éteignit son téléphone et releva la tête. Il avait la méchante impression que l'infirmière au fond du couloir le regardait d'un œil sombre, alors il s'empressa de tourner à droite pour échapper à son regard d'aigle.

Le message de Dylan avait eut son effet (parce que, justement, bien que régulières, les selfies de son meilleur ami n'étaient jamais innocentes) et Youndage s'était senti rassuré, mais malheureusement, maintenant privé du confort de voir la tronche de son colocataire toute déformée par sa grimace, il se retrouvait de nouveau impressionné et un peu perdu. L'hôpital était immense, certes, mais ce n'était pas la taille de la bâtisse qui l'impressionnait, non, c'était plutôt le fait de savoir que Callie, sa douce et gentille amie Callie, était quelque part, allongé dans un de ses lits immaculé, quelque part perdue dans cette énorme et imposante bâtisse. Comment, dans un truc aussi grand, les gens pouvaient-ils se rappelaient de qui ils avaient à traiter ? Et si une infirmière avait oublié son amie quelque part dans un coin ?

Youngdae se secoua mentalement. Bien sûr, ironisa-t-il intérieurement, parce que ça arrive tellement souvent des patients oubliés dans les cages d'escaliers. Chambre 23, se répéta-t-il en regardant les portes qui défilaient devant lui. D'ailleurs, pourquoi est-ce qu'on amènerait des patients dans des cages d'escaliers, franchement... ça n'a pas de sens.

Il se stoppa devant la porte numéro 23 et déglutit avant de jeter un regard aux fleurs qu'il tenait fermement dans sa main droite. Il envisagea un bref instant de rallumer son téléphone et d'appeler Dylan pour un discours de motivation, mais avec le personnel médical autour de lui, ce n'était probablement pas une bonne idée. Et puis, il n'allait pas affronter un lion, non, il allait juste voir son amie. Mais justement, un lion aurait été préférable. Au moins, il se serait pas senti triste pour le lion, et il n'aurait pas paniqué.

Youngdae poussa un long soupir, suivit d'une profonde inhalation. Il se rappelait encore de la montée de panique quand il avait appris ce qui s'était passé, et l'angoisse qui avait suivi, le fait de ne pas savoir, d'attendre. Il ne gérait pas bien ce genre d'émotions, et quel soulagement ça avait été de savoir que Callie était finalement de retour sur le continent américain ! Soulagement, certes, mais maintenant... Youngdae espérait de tout son cœur qu'elle n'ait rien de grave, qu'elle soit en forme et pas trop traumatisée. Il ne voulait pas que du mal lui ait été fait. Ce qui était, de toute évidence, un peu trop tard pour ça.

Le cœur battant la chamade, il frappa légèrement sur la porte puis l'ouvrit. Timidement, il passa la tête dans l’entrebâillement et jeta un regard vers le lit, dont on ne voyait que le pied de l'entrée. Il prit un air chaleureux, et se força à pénétrer dans la chambre.

Callie était allongée dans son lit, et Youngdae remarqua aussitôt les égratignures et les ecchymoses qui barraient sa peau d'ordinaire laiteuse, et maintenant loin de sa douceur habituelle. Youndgae sentit ses traits tomber alors qu'il entrouvrait la bouche, pris de court.

« Oh Callie... » souffla-t-il.

Il s'avança, d'abord timidement, puis d'un pas de plus en plus assuré avant de se laisser tomber sur la chaise près du lit. Il s'empara de la main de son amie.

« Comment tu te sens... ? Tu es en sécurité maintenant... »

Il se mordilla la lèvre inférieure avant de se rappeler du bouquet qu'il tenait contre sa cuisse.

« Oh, » dit-il avec un petit sursaut avant de lever les fleurs pour les montrer à son amie. « C'est pour toi ! »


Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Mer 3 Fév - 16:23




Happy endings

Je suis là depuis deux jours. J’ai vu Jade, ça m’a fait un bien fou ! A elle aussi. Elle a eu peur de ne jamais nous revoir, j’imagine bien que pour elle aussi c’était l’horreur. Différemment c’est tout. J’ai ensuite eu la visite de Will. Mon Will. Ça me fait bizarre de me dire ça, pourtant c’est bien mon mec ! Je souris en y pensant. Le soir j’ai pu enfin voir Evy et on a beaucoup pleuré. On en avait besoin. Papa aussi est venu, et là encore j’ai pleuré comme un bébé.

Aujourd’hui, je me sens plus légère et j’ai hâte de sortir. Je ne comprends pas pourquoi je dois encore rester alors que je n’ai qu’un coquard façon Rocky et les mains abîmées. Ils ont dit qu’aucun nerf n’avait été touché même si certaines entailles sont profondes. Que je ne puisse pas reprendre tout de suite le travail ok, mais pourquoi je dois rester là. Je tourne en ronde, je vais devenir folle. J’ai besoin d’être à l’air libre, de voir mes plantes, les tricératops et aussi d’être chez moi. Demain, je vais leur faire une crise ! Je vais aussi dire à mon père les secouer quand il va repasser.
Je suis en train de préparer mentalement mon discours quand on frappe à ma porte. Je tourne la tête vers la porte qui laisse apparaître mon meilleur ami ici.

« Youngdae ! »

On n’est pas raccord du tout. Il souffle juste mon nom, choqué par mon état. Je lui souris pour le rassurer. Il est trop chou. Il se laisse tomber sur la chaise à côté du lit et prend l’une de mes mains bandées. Je suis en direct d’un film dramatique.

« Je vais mieux, ne t’en fais pas. »


Il lève soudain un bouquet pour moi et mon visage rayonne. En temps normal je l’aurais disputé parce que ces pauvres fleurs sont déjà mortes, elles meurent à peine cueillies, c’est pourquoi je préfère qu’on m’offre des plantes ou des fleurs avec racines. Mais bref, là, je m’en fiche. Je suis simplement heureuse de son attention.

« Merci chou ! Elles sont belles ! Il faut les mettre dans l’eau. »


Je lui montre le vase vide à côté d’une plante ramenée par mon papa depuis l’Amazonie où il était sur un site. Je laisse Youngdae s’en occuper puis il revient vers moi. Cette fois il bloque un peu sur mes mains. Je les agite devant lui.


« Je les ai abîmées avec des fils barbelés en voulant m’échapper… ça fait un peu mal quand je plie les doigts mais je n’ai rien de grave. »


J’ai soudain une boule au ventre. J’aurais pu ne jamais revoir mon petit nem, ne plus délirer avec lui. Des larmes picotent mon nez.

« Merci. Merci pour ton texto et pour… être là. Je crois que j’ai du mal à tout réaliser… »


Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Barman


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Sam 6 Fév - 21:57




Happy endings

C'était comme si l'air enjoué, et même plutôt pétillant qu'il connaissait si bien à Callie, ne parvenait pas à percer la couche d'inquiétudes et de peur qu'il s'était lui-même fabriqué au cours de ses jours sans nouvelles et ceux avec trop peu de nouvelles. Il s'était imaginé tellement de choses, des pires scénarios à ceux encore plus cauchemardesques, et maintenant qu'il retrouvait sa meilleure amie, il voyait dans ses mains bandées les traces de longues heures de torture, dans les quelques ecchymoses et égratignures les restes d'un combat enragé et dans la position mi-allongée dans le lit de Callie la preuve indiscutable d'un traumatisme profond qui jamais ne la laisserait en paix. Il déglutit en se rapprochant un peu plus sur le bord de sa chaise alors qu'elle baissait les yeux vers les fleurs qu'il lui avait ramenées. Il suivit son regard. Il avait même oublié quel genre de fleurs c'était. Il fit la moue. Elles n'étaient pas si jolies que ça. Il aurait pu trouver mieux.

Heureusement pour lui, Callie lui évita l'embarras de prendre la parole le premier. Il n'était pas l'homme le plus sentimental qu'il soit, mais les hôpitaux l'avaient toujours mis à fleur de peau, et la situation était tellement tirée par les cheveux qu'il était bien loin de la maîtrise qu'il avait sur lui-même en temps normal. Il fit la grimace, espérant que son effort surhumain passe pour un sourire, et obéit docilement à Callie. Il s'empara du vase, y positionna le bouquet et en remplit finalement la moitié d'eau avant de le remettre sur le meuble.

Alors qu'il reprenait sa place, ses yeux tombèrent une fois de plus sur les mains pourtant si délicates de Callie bandées, et cette fois-ci, son amie ne loupa son regard.

« Je les ai abîmées avec des fils barbelés en voulant m’échapper… ça fait un peu mal quand je plie les doigts mais je n’ai rien de grave. »

Youngdae releva doucement les yeux vers le visage de son amie, figé. C'était un scénario digne de films d'aventure et d'action. Ce n'était pas le genre de choses qu'on s'attend à vivre dans la vie de tous les jours, et surtout pas quelque chose qu'on imagine arriver à ses proches. Il se mordilla la lèvre alors que les yeux de Callie se remplissait d'émotion, mais aussi de larmes, si leur soudaine surbrillance ne le trompait pas.

« Merci. Merci pour ton texto et pour… être là. Je crois que j’ai du mal à tout réaliser… »

« Oh Callie, » souffla-t-il.

Il se leva et se pencha sur elle pour la prendre dans ses bras. Ses doigts se glissèrent sans mal entre son dos et le matelas, et il la pressa contre son torse, son propre visage enfoui dans ses cheveux. Elle était chaude, et son souffle tiède lui chatouillait le côté du cou. Elle était bel et bien vivante, et saine et sauve, en sécurité dans cet hôpital.

Quand il s'écarta, il inspecta son visage à la recherche de larmes qu'il ne laisserait pas s'attarder sur les joues de Callie, et renifla lui-même sans complexe. Pleurer devant qui que ce soit ne l'avait jamais dérangé, mais là, en plus, il s'agissait de Callie. Sa Callie.

« Tu n'as pas besoin de réaliser, » lui dit-il avec un petit sourire. Le premier choc passé, il reprenait peu à peu ses marques, et la plus importante d'entre elles était le petit sourire malicieux qu'il arborait constamment en temps normal. « Parce que c'est fini maintenant. Tu es en sécurité ici. Et dans quelques jours, tu seras de retour parmi tes énormes plantes. »

Il se rassit sur sa chaise, mais ses yeux ne quittèrent pas le visage de sa meilleure amie. Il garda aussi sa main dans la sienne, sans pour autant la presser entre ses doigts, de peur de lui faire mal.

« Je suis vraiment content de te voir... Si je pouvais, je te mettrais dans mon sac et on repartirait ensemble. Je suis pas prêt de te laisser partir de nouveau, crois-moi. »

Il s'interrompit et fit mine de jauger Callie du regard, les yeux pétillants et joueurs.

« Tu n'es pas très grande, » rajouta-t-il. « Je suis sûr que tu pourrais rentrer dans ma valise en plus. J'aurais juste à laisser mes affaires ici. C'est pas important de toute façon, j'étais tellement pressé de partir, et un peu paniqué aussi je l'avoue, que j'ai fourré tout et n'importe quoi dans cette valise. J'ai trouvé mon maillot de bain dedans tout à l'heure. »

Il abandonna son ton joueur pour un plus sérieux.

« Comment tu te sens? »


Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Jeu 11 Fév - 13:23




Happy endings

Je n’ai pas envie de pleurer pourtant les larmes me chatouillent. Rah ! Mon ami sent ma détresse passagère car il se lève aussitôt pour me prendre dans ses bras. Je me serre contre lui, l’enlaçant en retour. Ça ne plairait pas à Will mais ce n’est qu’amical. Ce petit câlin m’apaise. Il se décale un peu pour me regarder, je relève la tête. On renifle en même temps, super sexy. Je souris à ses paroles réconfortantes. Il a raison, c’est du passé, je dois regarder devant moi. Je soupire d’un certain soulagement.
Il reprend sa place sur la chaise mais on se tient toujours la main. Je ris cette fois.

« Chiche ! On essaie de me mettre dans ta valise ! »

En plus, je crois bien que j’ai perdu quelques kilos.  Je ne suis pas bien grande, en me contorsionnant un peu ça doit être faisable. Nous rions avant de reprendre un peu de sérieux. C’est toujours difficile pour nous, il y en a toujours un pour dire une idiotie ou faire le clown. C’est pour ça que je l’adore. Je peux être vraiment naturelle sans me prendre la tête si je fais ou dis quelque chose de ridicule.

« Ça va. Mieux. J’arrive à dormir. D’être ici je suis moins stressée. Mais je serais encore mieux chez moi ! »

J’ai tellement hâte de sortir de l’hôpital. Je déteste les hôpitaux. Ça me rappelle maman… Je secoue la tête pour chasser cette pensée. Je regarde vers la fenêtre, il fait beau dehors, pas un nuage.

« Tu sais, ils ont tiré sur Evy. J’ai cru qu’elle allait mourir. Quand je courais pour m’enfuir, je savais que c’était dangereux mais je ne réalisais pas bien. Mais quand ce type a tiré sur elle… »

J’en tremble encore. Je lève les yeux vers Youngdae. Se rend-il compte de la chance que nous avons d'être jeunes, en pleine forme, bien vivants ? Et plutôt beaux en plus !

« Encore plus qu’avant, je veux profiter à fond des gens que j’aime et de la vie. Tu dois faire pareil petit maki, parce qu’on ne sait jamais… Dis-moi un rêve que tu as ! Quelque chose qui te tient vraiment à cœur. »



Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Barman


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Dim 14 Fév - 15:16




Happy endings

Dans le manuel du parfait ami, il n'y avait rien d'écrit sur l'attitude à adopter si votre amie se fait enlever et maltraiter par une bande de goujats alors qu'elle est à l'autre bout du monde, alors Youngdae n'avait pas d'autres choix que celui d'improviser. Il garda la main de Callie dans la sienne, et lui pressait régulièrement les doigts avec douceur, pour lui faire savoir qu'il était là, près d'elle mais aussi pour elle. Il ignorait ce qu'il pouvait faire de plus, et alors que l'ombre de ce qui lui était arrivée emplissait les yeux de la jeune femme, il se sentit plus impuissant que jamais. Il n'osait pas imaginer la force de la peur qui avait dû s'emparer de Callie et de sa demi soeur qui était avec elle, tout comme il n'arrivait pas à envisager l'étendue des dégâts que ça avait pu provoquer en elle. Rien qu'avec ce qu'elle lui raconta, il prédit des mois de cauchemars au moins. Ses doigts se resserrèrent sur ceux de Callie et il posa sa deuxième main sur les jointures délicates de son amie.

« Je suis tellement content que vous soyez toutes les deux de retour, et saines et sauves, » souffla-t-il. « Et je suis tellement désolé que ce soit tombé sur vous. »

Il se rappelait de sa propre peur quand les gars armés avaient essayé de voler les échantillons dans les laboratoires, réduisant tout le personnel et les clients restant -dont lui-même- au statut d'otage sans cérémonie. Il se passait des choses pas claires, mais ça lui passait largement au-dessus de la tête. Il n'était qu'un barman, un sans nom parmi les longues listes d'employés du parc. Callie, elle, était plus spécialisée, plus importante et nécessaire. Il espérait juste que le parc resterait un endroit où ils pourraient tous se sentir en sécurité. Elle et ses amis scientifiques seraient les premiers visés si quelque chose venait à se passer, il n'en avait aucun doute.

Il chassa ses pensées bien trop sérieuses et graves pour le moment avec un sourire, et s'efforça de retrouver son côté malicieux alors que Callie reprenait le dessus sur les souvenirs traumatiques qui la hanteraient probablement un certain moment.

« Encore plus qu’avant, je veux profiter à fond des gens que j’aime et de la vie. Tu dois faire pareil petit maki, parce qu’on ne sait jamais… Dis-moi un rêve que tu as ! Quelque chose qui te tient vraiment à cœur. »

« C'est japonais, les maki, » répondit-il avec un sourire en coin. « Et moi je suis coréen alors... L'équivalent ce serait les kimbap ? Mais c'est moins connu donc évidemment.. Mais tu sais quoi ? Quand tu seras sortie de cet endroit, on se fera une soirée toi et moi, et je te ferai goûter tout un tas de plats coréens, ça te dit ? Comme ça tu pourras renouveler ta liste de petits surnoms, » rajouta-t-il avec un grand sourire.

L'idée de plonger Callie dans son univers le ravissait. La Corée lui manquait encore, même après tout ce temps, et il continuait à mettre inlassablement de l'argent de côté pour pouvoir s'enfuir à Séoul dès ses prochaines vacances. Ca faisait un peu plus d'un an maintenant, et bon sang, c'était bien trop long.

Son regard reprit un côté pensif alors qu'il réfléchissait à ce que Callie lui avait dit. Un conseil plein de sagesse, concéda-t-il. Des rêves, il en avait eu des tas et des tas depuis qu'il était jeune. Mais ce qui lui tenait vraiment, vraiment à cœur, c'était...

« La musique, » dit-il avec un petit sourire nostalgique. Il porta la main de Callie à ses lèvres et déposa un baiser sur sa peau laiteuse avant de la reposer sur le matelas, tout en la gardant entre ses doigts. « J'animais une radio quand j'étais à la fac, » lui dit-il. « J'aurais aimé en faire mon boulot. Ou même viser plus haut et devenir chanteur. » Il adressa un sourire à mille watts à Callie. « J'aurais fait un tabac auprès des jeunes adolescentes, qu'est-ce que tu en penses ? »

Il laissa échapper un petit éclat de rire, lui-même amusé par la possibilité d'une bande d'adolescentes hurlantes lui courant après. Il n'avait pas vraiment le sex-appeal débordant, et il ne rentrait pas non plus dans la case des hommes qui finissaient sur les couvertures de magazines populaires.

« Et toi? Si tu pouvais changer la moindre chose dans ta vie, une décision, un choix que tu as fait autrefois, qu'est-ce que tu ferais ? Que deviendrait alors la belle Calliope Sattler ? »


Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Dim 28 Fév - 13:59




Happy endings

Je ne veux pas encore pleurer ni me morfondre. Je suis en vie, Evy est en vie, nous devons avancer. Pour nous et pour ceux qui n’ont pas eu cette chance. Ça devrait être ainsi pour tout le monde en fait, même si ça parait cliché. J’encourage Youngdae à vivre à fond. Il me reprend sur son surnom de petit maki. J’hausse les épaules en lui souriant.

« Kimbap si tu veux ! C’est chou aussi. Je suis partante pour tout manger ! Désolée pour l’erreur. »


Je ne suis pas une spécialiste culinaire. Mais je me doute qu’un coréen ne doit pas plus aimer être catalogué de japonais, qu’un américain de canadien. Ah ah ! J’enchaine pour connaître son rêve, je veux qu’il m’en confie un. La musique ? Il ne m’avait pas encore raconté ce passage de sa vie. J’en ris avec lui.

« Oh mais j’en suis certaine ! Toutes à tes pieds ! »

Mon rêve ? Et ce que changerait dans ma vie ? Je lui souris. Evidemment je voudrais que maman soit en vie, mais il faut parler de chose raisonnables. Et honnêtement, je ne vois pas.

« Je ne changerais rien. J’aime ma vie. Evidemment je pourrais revenir sur des petits trucs pour paraître moins neuneu devant un beau mec il y a dix ans, mais ce n’est pas important. Et ça ne serait plus moi, pas vrai ? Quant au rêve…. Je veux une licorne !! »

Je ris. On a des dinosaures ! On peut bien avoir des licornes, non ? Quand je me calme, je le regarde bien en face. Un éclair de génie a traversé mon esprit ! Oui, oui, je vous assure.

« Tu sais quoi ?? Tu dois reprendre tes activités ! Fais une radio pour les employés du parc, ce serait génial ! Un truc un peu illégitime, ce serait excitant ! Je peux en être si tu veux ! »

Il y a pire comme activité hors la loi mais ça me conviendrait très bien. Ça pourrait être drôle. J'ai déjà des idées de nom de station qui fuse dans mon esprit, je nous vois derrière les micro même si je n'y connais absolument rien. Et en prime, ça me rappelle Dirty Dancing ! Ah j'adore !!!




Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Barman


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Sam 5 Mar - 13:36




Happy endings

Youngdae accompagna l'excuse de Callie d'une petite pression de ses doigts autour de la main de son amie et d'un large sourire rassurant. La Corée du Sud étant un tout petit pays perdu à l'autre bout du monde, principalement connue pour Gangnam Style, il ne lui tenait pas rigueur de son erreur. Il aimait les surnoms qu'elle lui donnait, en réalité. C'était peut-être stupide, mais ça lui donnait un peu l'impression que ce qu'il y avait entre eux, cette amitié qui les unissait, c'était du sérieux, et c'était fort. C'était quelque chose qui n'existait qu'entre Youngdae et Callie, comme une marque de fabrique en quelque sorte. Et ça, ça ne pouvait que lui plaire.

La réponse qu'elle lui donna le prit de court un peu. Non pas qu'il pensait que Callie était un être puéril incapable de maturité, bien sûr que non, mais des deux, c'était elle qui était allongé dans un lit d'hôpital après tout. Il s'était attendu à des choses largement déraisonnables du genre « j'aurais voulu ne jamais avoir choisi ce métier comme ça je me serais pas retrouvée là » ce qui, bien évidemment, était complètement faux étant donné la passion sans faille qu'elle nourrissait pour son emploi. Mais après ce qu'elle avait vécu, Youngdae aurait été prêt à lui accorder quelques instants d'égarement. Au lieu de ça, cependant, elle choisit de ne rien changer, de garder sa place dans ce lit et dans le monde, et ça le fit sourire tendrement. Peut-être que les choses iraient mieux qu'il le pensait, après tout. Peut-être que le traumatisme ne serait pas aussi dur à porter. Elle était forte, après tout. Elle avait survécu.

« Une licorne, » pouffa-t-il. « Si je devais choisir une créature mythique, je prendrais quelque chose de bien plus spectaculaire, du genre un hippogriffe. Ou un dragon, tiens. C'est bien ça, les dragons. »

Fier de sa petite plaisanterie, il croisa son regard, mais fronça les sourcils en le voyant figé et exalté. Callie ne fit pas durer le suspense cependant, et elle s'empressa d'ajouter, d'une voix surexcitée :

« Tu sais quoi ?? Tu dois reprendre tes activités ! Fais une radio pour les employés du parc, ce serait génial ! Un truc un peu illégitime, ce serait excitant ! Je peux en être si tu veux ! »

Youngdae se figea, surpris. Une radio pour les employés ? Il s'imagina instantanément caché dans les toilettes du bungalow qu'il partageait avec Dylan, son antenne dans la main, et son micro dans l'autre, alors qu'il s'empressait de déblatérer les pires secrets des grands de jurassic park, et l'image le fit pouffer. Mais plus il y réfléchissait, plus l'idée le tentait, et il savait d'ors et déjà qu'il avait passé le point de non retour. Il suffisait qu'il commence seulement à penser que ça le tentait pour se retrouver ensuite obsédé par le projet et ne plus le lâcher avant qu'il ne soit accompli et maîtrisé. Il pouffa, amusé.

« Un truc du genre attention, n'allez pas manger de hot-dogs à la roulotte au coin de la zone A, les petits pains se périment demain, alors qu'il y a des tout frais tout beaux zone C! Et remercions tous Jack qui était de livraison ce matin pour cette info! » pouffa-t-il. « Client particulièrement chiant au stand de Ben&Jerry's en face de la volière. Il porte un short beige et une casquette jaune, tous aux abris. »

L'hilarité qu'il sentait monter en lui creusait des petits sillons dans le coin de ses yeux alors que son estomac tressautait déjà sous les effets du fou rire qui se rapprochait à grand pas.

« Je pourrais faire passer des chansons des musiciens qui jouent dans le parc. Je pourrais peut-être même pousser la chansonnette. Et tu ferais l'animatrice avec moi. On aurait une émission, en début de mois, qu'on appellerait Jour de Paye et on ferait des listes de choses stupides qu'on peut acheter maintenant qu'on a été payés, du genre des gadgets japonais qui ne servent à rien ou autre stupidité ! »

Il laissa échapper un éclat de rire et lança un regard malicieux à Callie.

« Tu es géniale. C'est une idée fabuleuse. »



Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Mar 22 Mar - 19:42




Happy endings

Je suppose que des tas de filles voudraient changer quelque chose à leur physique, effacer des mauvais souvenirs, ce genre de choses, mais je pense que toutes ces choses font ce que nous sommes. Nos cicatrices, visibles ou non, nous façonnent autant que les bons moments. Alors moi, tout ce que je veux c’est du rêve, donc je veux une licorne. Ça fait pouffer Youngdae alors je lui tire la langue.

« Les dragons c’est indressable et ça crache du feu. Tu finirais en frite humaine avant d’avoir dit ouf ! Alors qu’une licorne, c’est pur, c’est beau, et ça a plein de vertus ! »


Comment ça, ça n’existe pas ? Que nenni. Il y en a forcément eu, on n’a pas le pouvoir de tout inventer. Haha ! Et avant qu’il ne puisse me contredire, j’enchaine avec ma super idée de radio. Ça me surexcite ! Heureusement, je ne suis pas reliée à une machine qui montrerait mon rythme cardiaque sinon elle exploserait !

Mon ami se fige puis je vois dans son regard qu’il y pense déjà. Qu’il en rêve direct ! Il rit et je sais qu’il a envie. Quand il ouvre la bouche c’est pour me faire part de ce qu’il imagine. Je suis morte de rire. J’imagine trop les scènes. J’en ai les larmes aux yeux.

« Oh la la, ça va être fantastique !!! »

Oui, moi aussi, je suis déjà à fond dedans. Je m’imagine faire parfois une voix sexy pour annoncer des info torrides. Lesquelles ? je ne sais pas du tout mais je trouverais bien.

« Et des fois on leur mettra des chansons vraiment pourries genre Le poussin piou ou le papa pingouin, pour qu’ils les aient en tête toute la journée ! »

J’éclate encore de rire. Quand j’arrive à me calmer, je prends la main de Dae et je souris, les joues toutes rouges.

« Kimbap, on est un duo de choc. Notre secret ! Dès que je sors, on organise ça ? »

Pas une réelle question car je pense qu’on est tous les deux d’accord et déjà prêts à se lancer. Je respire un bon coup.

« Allez, paye moi un chocolat chaud pour fêter ça ! »



Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Barman


MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae] Sam 16 Avr - 14:19




Happy endings

L'hôpital avait disparu, ainsi que ce que Callie avait vécu. Tout avait disparu, et il ne restait plus que Youndgae et sa meilleure amie, plus que leurs éclats de rire et leurs yeux brillant d'excitation. Il était soulagé de voir avec quelle facilité le naturel était revenu entre eux. Il n'avait jamais été le meilleur pour trouver les mots justes et réconforter ceux qui en avaient besoin, mais pour Callie, il aurait fait absolument tout ce qui était en son pouvoir. C'était tellement plaisant de s'apercevoir que ça n'avait pas demandé grand chose. Tout ce dont elle avait eu besoin, c'était de lui, en toute simplicité, tel qu'il était. Elle avait eu juste besoin de son amitié, et ça le ravissait.

« Bien sûr, c'est tout doux une licorne, » ironisa-t-il. « M'enfin, je sais pas si tu as vu les cornes en questions ? Perso, j'aurais peur de finir en tapas au bout de ce truc. Un peu trop pointu pour moi. »

L'excitation le gagna, provoquée par le regard pétillant de Callie et leur projet qui, déjà, se formait de plus en plus clairement dans leur esprit. C'était comme de retourner à la fac, à l'époque où il avait décidé de créer sa radio underground pour les étudiants. Sûr, travailler sur une île pleine de dinosaures était excitant et exceptionnel, mais ça, ça l'était encore plus. C'était tout à fait lui, et quel plaisir de le partager avec Callie !

Surexcité, il se leva et s'assit sur le bord du lit de Callie en gardant sa main dans la sienne, un grand sourire lui étirant les lèvres.

« Je te paye tous les chocolats chauds que tu veux, ma belle. Parce que toi et moi, on va remuer un peu cette île, »conclut-il avec un grand sourire, les yeux pétillants.

Dae-J is back, bitches.



Calliope & Youngdae

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, my name is
Contenu sponsorisé
and I love dinosaures





MessageSujet: Re: Happy endings [Callie&Dae]

Revenir en haut Aller en bas

Happy endings [Callie&Dae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» camille ☆ no happy endings.
» HAPPY BIRTHDAY MICHAEL !
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
» Happy birthday, Kitty Wells
» Slapp Happy, the Douanier Rousseau sound

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: 
Aux Alentours
 :: San José :: Hôpital
-