AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Here comes the sun feat. Evy - 8 août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Garde chasse en chef


MessageSujet: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Jeu 17 Mar - 17:15

Here comes the sun
Jayce & Evelyn



Evy était sortie après 15 jours. Je l’avais laissée retrouver son chez elle, faire ce qu’elle avait à faire avec ses sœurs et ses amis ensuite je l’avais enlevée. Avec la complicité de ses frangines, son sac avait été préparé et nous étions partis pour l’aéroport. Elle vit que nous allions à Mexico et pensait donc que c’était le lieu de notre escapade. Mais non. Une fois là-bas, après une pause diner, je lui avais demandé de jouer le jeu et de mettre des boules quies, je lui avais aussi caché les yeux pour qu’elle ne puisse pas connaître notre destination. Evidemment elle était un peu stressée mais je vis aussi que ce côté mystérieux lui plaisait. Une fois dans l’avion, elle avait pu retirer ses bouchons d’oreilles une fois qu’elle ne pourrait plus entendre la destination. Je l’avais juste prévenue que nous avions encore environ 11h de vol. Mais où allions nous ? Patience.

Dans l’avion, on se tenait la main, je lui faisais des bisous en douce et une vieille avait l’air de nous trouver trop chou puisqu’elle demanda si nous étions en voyage de noces.

« Pas encore. » avais-je répondu avec un sourire.

Nous avions discuté, de tout et rien. Puis nous nous étions endormis sous un plaid prêté par la compagnie mexicaine. Oui, jusqu’au bout je cachais notre destination. Evy avait la tête posée sur mon épaule, j’avais appuyé ma joue contre elle. Et je m’étais endormi, paisible.

Enfin, au réveil, elle put comprendre où je l’emmenais. Le commandant de bord annonça la météo à Londres. Je lui jetais un œil pour voir sa réaction. Si la veille j’étais sûr de moi, là je me sentais tout stressé. J’avais prévu un tas de choses mais… Et si j’avais fait un mauvais choix ?

« Bienvenue chez moi. »


| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Everything that's broke Leave it to the breeze Why don't you be you And I'll be me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Ven 18 Mar - 17:06

Here Comes The Sun
Jayce & Evelyn



15 jours que je suis restée enfermée dans cette chambre d'hôpital. 15 jours ponctués par les soins, les médicaments, les débuts de ma rééducation et les visites. 15 longs jours durant lesquels je n'ai attendu qu'une seule chose, pouvoir sortir de là. Lorsque j'ai enfin pu sortir de l'hôpital, Jayce est venu me chercher et je me souviens encore de l'air chaud et du soleil qui est venu me caresser le visage. Rien que le fait de pouvoir prendre une grande inspiration m'a fait un bien fou. Puis il y a eu le retour au parc, le retour à l vie "normale". J'ai passé pas mal de temps avec mes soeurs, avec l'envie de profiter d'elle et bizarrement, j'ai même mis le travail de côté pendant quelques temps. La première nuit au bungalow a été assez compliquée, le calme ambiant ne m'a pas rassurée, bien au contraire et je crois que je suis restée éveillée jusqu'à l'aube avant de réussir à fermer l'oeil. Je fais toujours des cauchemars, ils sont toujours bien présents, trop présents à mon goût...

Puis Jayce est arrivé un peu à la façon d'un chevalier et a décidé de m'emmener pour notre petit séjour improvisé. Je ne connais pas la destination, je ne sais pas non plus combien de temps je pars. Je n'ai pas eu à me préoccuper de ma valise puisque mes soeurs sont devenues les complices du garde chasse. J'ai juste eu à me trouver une tenue confortable pour les 11h d'avion annoncées. La maniaque du contrôle que je suis a un peu de mal à se détendre mais il y a une partie de moi qui apprécie le fait d'être guidée et puis ce petit côté mystère a son charme. C'est donc pleine de confiance, même si un peu stressée par tout ça, que je suis Jayce les yeux fermés, ou plutôt bandés.

Je ne vois rien, je n'entend rien. Je me contente de suivre mon garde chasse et de lui faire confiance. Bizarrement, plus les heures passent plus je me sens sereine. De toute façon tant que je suis avec lui, je sais que rien ne peut m'arriver. Une fois que nous sommes installés dans l'avion et que je ne peux pas entendre notre destination, je retire les bouchons et je profite enfin du voyage avec mon petit ami... un terme que je n'ai pas utilisé depuis tellement de temps... La remarque d'une petite mamie me fait sourire et je me surprend à rêver de Jayce qui porte un beau costume et qui m'attend, moi vêtue d'une robe blanche, devant l'autel. Ces pensées me font sourire et je jette même un rapide coup d'oeil à mon annulaire gauche.

Les heures défilent, nous discutons de tout et de rien, nous rigolons, on profite de chaque instant puis je finis par m'endormir tout contre lui, apaisée par sa respiration et sa joue posée sur mes cheveux. Je suis finalement réveillée par la voix du commandant de bord qui annonce notre arrivée imminente à Londres en précisant la météo qu'il fait sur le sol anglais. Je me tourne vers Jayce, étonnée et agréablement surprise. Quand il me dit "Bienvenue chez moi", je ne peux pas m'empêcher de sourire et c'est un sourire jusqu'aux oreilles. Je dépose un baiser sur ses lèvres et je pose mon front contre le sien alors que l'avion amorce son atterrissage. Je connais un peu Londres, enfin surtout ses musées, mais je ne connais pas Londres vu par Jayce. Ce pays c'est chez lui et je suis plus que ravie qu'il me fasse partager ça.

Une fois descendus de l'avion et les bagages récupérés, nous prenons un taxi noir, typique. Je suis comme une gamine, j'ai les yeux qui pétillent, je suis toute excitée et même si mon épaule me fait mal, je fais abstraction de la douleur avec la ferme intention de profiter de chaque moment que la vie m'offre avec mon amoureux. Ma main gauche vient attraper une de ses mains et mes doigts vont s'entrelacer aux siens.

- C'est magnifique....

Je ne sais pas ce qu'il a prévu, mais qu'importe. Je suis avec lui et c'est tout ce qui compte à présent.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Garde chasse en chef


MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Mer 13 Avr - 18:10

Here comes the sun
Jayce & Evelyn



Son sourire me rassura. Je me détendis aussitôt, ouf ! Nous atterrissons en douceur, la météo est clémente. Pas de soleil étouffant mais pas de pluie non plus. Tant mieux ! Nous descendons de l’avion et faisons la queue avec les autres passagers pour récupérer nos bagages. Ensuite c’est la queue pour le taxi mais nous ne perdons rien de notre bonne humeur. Dans la voiture, Evelyn observait le paysage avec des yeux brillants. Je ne me lasserais jamais de l’observer, surtout quand elle est comme ça.

Quand nous arrivâmes enfin dans la ville même, je lui montrais des lieux, des monuments.

« Je n’ai jamais vécu à Londres même, ma famille est du Nord. Mais on venait régulièrement avec les potes, pour des virées. »

Je lui racontais quelques anecdotes qui la firent rire. Et moi aussi en y repensant.

Nous arrivâmes enfin au Landmark hotel. Perso je n’y avais jamais mis les pieds, pas dans mes moyens. Mais là, j’avais sorti le grand jeu. Le taxi laissa nos valises au groom et j’entrainais Evy vers la réception. Nous fûmes accueillis comme des VIP et l’hôtesse nous remit les clés pour notre chambre. Le groom nous invita à le suivre et nous mena à notre futur nid d’amour pour quelques jours. J’en restais baba en découvrant la soit disant chambre. J’avais vu des photo mais tout de même. Ça ressemblait pas une suite ! Une partie salon avec un canapé, la télé, un bureau, une table basse avec un magnifique bouquet de roses et du champagne avec les compliments de la maison. Puis la partie nuit avec un lit king size sur lequel trônaient des boites de chocolat. J’apercevais aussi la salle de bains en marbre qui avait l’air somptueuse. Je remis un pourboire au type et me tournais enfin vers ma belle. Elle regardait dehors. En fait, les fenêtres ne donnaient pas sur l’extérieur mais sur l’intérieur de l’hôtel qui avait des airs de mini ville, éclairé par un immense toit vitré ou qui sait le nom qu’ils donnent à ce truc.

Je glissais mes bras autour d’elle pour l’enlacer et l’embrassais dans le cou.

« Est-ce que ça te plait ? As-tu envie d’une douche ? De boire quelque chose ? »

L'hôtel:
 

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Everything that's broke Leave it to the breeze Why don't you be you And I'll be me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Lun 18 Avr - 18:09

Here Comes The Sun
Jayce & Evelyn



Dans le taxi, Jayce fait le guide, il me montre les monuments, me donne quelques petits cours d'histoire et j'adore ça. Pour la première fois depuis longtemps, je ne ressens plus le besoin de tout contrôler, j'ai même envie qu'il me surprenne. Ma main ne lâche pas la sienne, je ne peux pas m'empêcher de le regarder quand je l'entend me parler de chez lui, les yeux remplis de souvenirs. Dehors le soleil brille, ce n'est pas la grosse chaleur, mais je m'en fiche. Je pense que même si il pleuvait je serais contente d'être ici avec lui. Il me raconte quelques petites histoires, je ris à chaque fois. Ce qui s'est passé en Egypte est loin maintenant et je ne veux même plus y penser. Je veux juste me consacrer à lui et à nous.

Nous arrivons ensuite, bien trop rapidement à mon goût, à l'hôtel que le garde chasse a choisi pour notre séjour. Dés que je sors du taxi, je ne peux pas m'empêcher de lever les yeux vers le haut du bâtiment. Cet endroit est magnifique et à en croire par les tenues des grooms, il a du coûté cher à Jayce. Pas le temps de me poser plus de questions, Jayce me prend la main et nous allons à la réception pendant que le groom s'occupe de nos valises. L'intérieur est tout aussi spectaculaire que l'extérieur. Des lustres immenses pendent du plafond, il y a des miroirs partout. La classe à l'anglaise. Ça change de nos bungalows en tout cas. Ms yeux se baladent dans le hall de l'hôtel pendant que Jayce donne son nom pour la réservation. L'hôtesse ne tarde pas à sortir le grand jeu et j'ai l'impression d'être une star de cinéma qui est là pour la promotion de son film. Elle donne les clefs à Jayce et le groom nous demande de le suivre jusqu'à notre chambre.

A peine la porte ouverte, je ne peux pas m'empêcher de pousser un petit cri d'exclamation quand je vois que ce n'est pas une chambre mais carrément une suite. Muette et complètement sous le charme, j'entre dans notre "mini appartement". Je m'arrête au milieu de la pièce principale et je tourne sur moi-même. Il y a tellement de choses à voir que je ne sais même pas où donner de la tête. La grande fenêtre au fond de la pièce attire mon regard et je m'en approche. Je m'attend à une vue sur un monument mais non. De là où je suis, j'ai vue sur l'intérieur de l'hôtel et tout est allumé, ce qui donne un côté encore plus féerique à l'endroit. Je frémis lorsque je sens les bras de Jayce venir m'enlacer et ses lèvres venir m'embrasser dans le cou. Je ferme les yeux et je me laisse aller contre lui, avant de me tourner. Je lève les yeux vers lui et je souris.

- Je vais aller prendre une bonne douche, mais avant....

Je me met sur la pointe des pieds et j'embrasse mon garde chasse. Ma main valide va caresser doucement sa joue. Je le laisse sur place, je vais attraper des affaires de rechanges (au passage je repère un déshabillé que mes soeurs ont glissé là et j'essaye de le cacher comme je peux, les joues rouges) ma trousse de toilette et je disparais dans la salle de bain. Une fois seule, j'essaye de ne pas trop penser à la discussion que j'ai eu avec Mina. J'attrape la poche plastique qui me sert de protection pour le plâtre et je la met correctement en place avant de filer sous la douche. Je ne sais pas combien de temps je reste sous le jet d'eau mais je suis complètement détendue. Je me sèche rapidement et m'habille avant de quitter la pièce pour rejoindre Jayce qui est assis sur un des fauteuils. Je le rejoins et je m'assois sur ses genoux.

- Je crois que c'est la première fois que je vois autant de style de jet sur un pommeau de douche.

Je pose mon front sur le sien et je ferme les yeux. Ma main valide caresse le creux de sa nuque.

- Merci...  

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Garde chasse en chef


MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Mar 3 Mai - 15:17

Here comes the sun
Jayce & Evelyn



Un sourire flottait sur mes lèvres en voyant Evy découvrir la chambre. Qui ressemblait finalement à une suite. Alors qu’est-ce que ça devait être la suite ici ! Bref. Elle avait l’air aux anges alors moi aussi. Je la rejoignis près de la fenêtre pour l’enlacer. Je voulais savoir ce qui lui ferait plaisir. Elle se tourna pour m’embrasser puis fila à la douche. L’envie de la suivre me prit mais je restais calme. Plus tard. Si je lui sautais dessus à peine arrivé, je n’étais pas certain qu’elle apprécie. Et je voulais que ce séjour soit parfait, au possible !

En l’attendant, j’ai sorti quelques unes de mes affaires pour les ranger dans l’armoire et je me suis servi un coca bien frais dans le mini bar. Mon regard et mon esprit était perdu dans la contemplation de l’hôtel. C’est la voix de ma belle brune qui me sortit de ma pseudo léthargie. Je ris.

« Ah ? J’ai hâte de voir ça. »

Je l’accueillis sur mes genoux et frissonnais de plaisir à son contact.

« Mais de rien, mademoiselle Stanford. Vous le valez bien ! »

Réplique pourrie, mais je m’en fichais. Je souriais comme un idiot, un bras passé autour de sa taille.

« Si ça ne t’ennuie pas, je vais me rafraîchir et ensuite on peut faire une petite balade ? »

Je l’embrassais, posais mon verre puis la soulevais pour me lever et la reposer à ma place. Je me penchais à nouveau vers elle. Toujours aussi belle !

« Sois sage ! »

Clin d’œil et je filais sous la douche. Je n’avais pas été aussi prévoyant qu’elle et j’avais juste pris ma trousse de toilette. Du coup, après une bonne douche, je ressortais de la salle de bains avec la serviette autour de ma taille, cheveux plaqués en arrière. D’accord, exhiber mon torse musclé et légèrement poilu, ne me gênait pas le moins du monde. Au contraire. C’était un peu fait exprès !

« Tu as raison ! Cette douche est magique ! Il nous faudra tester la baignoire. »


J’avais bien dit nous, surtout pour l’agiter un peu car au vu de son regard sur moi, ma technique exhibo faisait son effet. Faisant comme si de rien, j’allais vers  l’armoire pour me sortir des fringues propres.

« Hyde Park ou shopping ? »


Mon naturel reprenant le dessus, je lâchais ma serviette pour enfiler mon boxer. Mes fesses, musclées aussi, oui oui, exposées aux yeux d’Evy quelques secondes. Puis je me tournais, vêtu un minimum.

« Et je sais où manger un fish and chips digne de ce nom ce midi. »


J’enfilais ensuite mon jean, un pull à col V, puis les chaussettes. Il ne restait plus qu’à mettre mes chaussures mais d’abord je m’approchais d’Evy pour la prendre par la taille et la coller contre moi. En me penchant je murmurais :

« J’ai oublié de te dire comme tu es belle. »

Je posais un doux baiser sur ses lèvres tentatrices.


| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Everything that's broke Leave it to the breeze Why don't you be you And I'll be me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Paléontologue Résidente


MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Dim 8 Mai - 18:31

Here Comes The Sun
Jayce & Evelyn



C'est à contre coeur que je laisse Jayce me soulever pour qu'il puisse se lever. Assise à sa place, dans le fauteuil encore chaud, je souris lorsque le garde chasse me demande d'être sage. Les genoux remontés, je reste là, en silence, les yeux parcourant la grande pièce. Je crois que jamais un homme ne m'a amenée dans un endroit pareil... La plupart du temps, c'était moi qui organisais les escapades parce que comme ça, je ne risquais pas d'être déçue. Mais là, je dois bien avouer que le fait de me laisser guider par Jayce n'a rien de frustrant, bien au contraire. J'attrape le verre qu'il a posé sur la petite table et j'en bu une gorgée, perdue dans mes pensées. C'est la voix de Jayce qui me ramène à la réalité et quand je pose mes yeux sur lui, je crois que je suis à deux doigts de m'étouffer et d'avoir les bulles du coca qui me montent directement au cerveau. Il est presque nu, une simple serviette enroulée autour de la taille... Il est encore légèrement mouillé et quelques gouttes ruissellent sur son torse. Je déglutis difficilement et quand il sort qu'il faut qu'on teste la baignoire, je crois que je n'ai jamais eu aussi chaud de ma vie. Les joues en feu, je n'arrive pas à détacher mes yeux de lui et encore moins à parler...

Je vois Jayce, qui continue de faire comme si de rien n'était, se diriger vers l'armoire. Il ne va quand même pas faire tomber sa serviette là ??? Mon cerveau crie panique, m'ordonne de ne pas regarder, pourtant c'est plus fort que moi. La serviette tombe à ses pieds dans un bruit sourd et j'ai vue directe sur ses parfaites fesses rebondies et musclées qui me donne juste envie de ... STOP ! Les mains agrippées aux accoudoirs du fauteuil, je dois souffler pour reprendre un minimum d'air et aérer mon cerveau. Il me faut quelques secondes avant de comprendre qu'il vient de me poser une question. Je me racle la gorge et je finis par lui répondre, ne sachant plus vraiment où donner de la tête.

- Comme tu veux... je te suis...

Il se tourne vers moi, avec un boxer cette fois pour me dire qu'il sait où manger un vrai fish and chips. Je souris, un peu voire beaucoup perturbée par ce qui vient de se passer. Je l'observe alors qu'il s'habille et je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'est dommage... Finalement, je crois que la question de Mina la dernière fois m'a plus interpellée que ce que je pensais... Alors qu'il a fini de s'habiller, Jayce s'approche de moi et me prend la main pour me faire me lever du fauteuil. Il me colle tout contre lui et je sens les battements de mon coeur s'accélérer. Je lève les yeux vers lui, ils pétillent. Son murmure me fait frissonner et c'est tout naturellement que je me laisse aller alors qu'il m'embrasse. Je me colle un peu plus contre lui, je me hisse sur la pointe des pieds et mes bras vont s'enrouler tendrement autour de son cou. Je lui rend son baiser mais cette fois, il est plus intense. Une fois le baiser terminé, je m'écarte un peu de lui sans pour autant retirer mes bras.

- Après ce que je viens de voir, je dois bien avouer que tu n'es pas mal non plus.

Sourire taquin sur le visage, je plisse le nez avant d'aller déposer un baiser rapide sur ses lèvres. Je m'écarte et je vais m’asseoir sur le bord du lit pour enfiler mes chaussures. Plus les secondes passent, plus je me dis que j'ai finalement peut être envie de faire autre chose avec lui...

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


..The Only Exception..
"Without you I feel broke like I'm half of a whole ~ Without you I've got no hand to hold ~ Without you I feel torn like a sail in a storm ~ Without you I'm just a Sad Song ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Garde chasse en chef


MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août Jeu 19 Mai - 12:00

Here comes the sun
Jayce & Evelyn



J’aimais faire de l’effet aux femmes mais j’aimais encore plus voir l’effet que je faisais à Evy. Elle rougissait et ça me donnait envie de la taquiner encore. Au naturel, je retirais ma serviette pour m’habiller. De dos, un minimum de retenue quand même. Quand je me retournais, elle avait du mal à suivre la conversation. Je me retenais pour ne pas éclater de rire. Je jouais encore de mes charmes, et je finissais par me faire prendre à mon prendre jeu. J’avais tellement envie d’elle ! De goûter sa peau satinée, de l’embrasser partout… Elle s’était assise sur le lit pour mettre ses chaussures et je trouvais ça terriblement sexy. Je ne tenais plus, je virais mes chaussettes puis je m’approchais d’elle et suspendait son geste. Elle leva les yeux vers moi et la profondeur de mon regard la captura car elle ne bougea pas. Je l’embrassais tendrement, puis au coin des lèvres, je suivais la ligne de sa mâchoire pour arriver à son cou. Ma respiration était plus rauque. Ma langue vint effleurer sa peau, dessina des cercles sur le lobe de son oreille. J’avais envie de lui dire ô combien j’avais envie d’elle depuis le premier jour mais les mots restaient pudiquement bloqués dans ma gorge. Je la repoussais doucement avec mon torse pour l’allonger sur le lit et la remontais pour qu’elle ne soit pas mal à l’aise. Je rampais ensuite sur elle comme un serpent prêt à enrouler sa proie. Je voyais sa poitrine se relever à un rythme plus saccadé. Cette excitation mêlée à l’appréhension la rendait on ne peut plus désirable. Mon corps au dessus d’elle, sans l’écraser, je l’embrassais avant de glisser un peu sur le côté. Je n’avais aucun geste brusque pour lui laisser l’occasion de dire non si elle le souhaitait. Appuyé sur un coude, je glissais ma main libre sous le pull qui remontait sur son ventre plat. Le contact de sa peau m’électrisa, ma langue se glissa goulument dans sa bouche pour un baiser plus intense, plus passionné, et je me collais plus à elle. Je ne pouvais pas cacher mon état et je m’en moquais. Je voulais qu’elle sente à quel point elle me rendait dingue. Ma main remonta lentement vers sa poitrine, s’arrêta sous le soutien gorge. Je prenais le temps de découvrir son corps et je la fis glisser sans me presser sur le tissu qui couvrait ses seins. Savoir qu’ils étaient juste en dessous me fit bander encore un peu plus. Ça en devenait douloureux. Je me laissais retomber un peu pour pouvoir me servir de ma seconde main et glissais mon bras sous son cou. Ainsi, je pouvais la tenir contre moi.

| Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Everything that's broke Leave it to the breeze Why don't you be you And I'll be me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, my name is
Contenu sponsorisé
and I love dinosaures





MessageSujet: Re: Here comes the sun feat. Evy - 8 août

Revenir en haut Aller en bas

Here comes the sun feat. Evy - 8 août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ben harper feat Vanessa da Mata
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2
» naowaxx world feat gerard baste , orelsan , féfé...
» [Clip] MYSA Feat DEMI PORTION - M'évader
» [Clip] Mysa feat. Kadaz - Mon inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: 
Reste du monde
 :: Hémisphère Nord :: Europe
-