AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Can you keep me inside the pocket of your ripped jeans ? feat. Will, 21 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Can you keep me inside the pocket of your ripped jeans ? feat. Will, 21 juillet Mar 22 Mar - 20:12


Will & Callie


& & &


Keep me inside the pocket of your ripped jeans

Ce matin, quelle surprise ! Stan était venu me chercher à l’hôpital pour me ramener au parc. Depuis combien d’années ne l’avais-je pas vu ? Presque une décennie ! Que fait-il ici ? Vient-il pour reconquérir ma sœur Evy ? Apparemment, non, c’est pour le business. Ça ne m’étonne pas vraiment. Et tant mieux parce que ma sœur vit le grand amour avec Jayce et je serais très en colère s’il semait la zizanie. Il a eu sa chance après tout.

Peu de temps après être rentrée, j’ai envoyé un texto à Will pour savoir s’il voulait dîner avec moi vu qu’il devait travailler toute la journée. Ensuite j’ai raconté à Jade, qui était aussi surprise que moi biensur (pour Stan). On a passé du temps ensemble, ça m’avait manqué. Là, elle est partie bosser car elle est de garde ce soir. J’ai hâte de reprendre le travail mais je dois attendre, à cause de mes mains. Encore une semaine. Au moins, mon œil va mieux. Il fait moins peur.

Je m’observe justement dans le miroir. Je me maquille ou pas ? Le fond de teint ce n’est pas trop mon truc mais là, il y a urgence non ? J’hésite. Je souffle sur une mèche qui me tombe devant les yeux. Si je me faisais brune ? Ok, ça n’a rien à voir mais l’idée me traverse l’esprit. Je n’ai jamais touché à mes cheveux, à part pour les couper. Je pourrais tester ? Hummm… Un jour peut être !

Je décide de me maquiller un peu car en prime je suis pâlotte. Le résultat n’est pas trop mauvais. J’enfile une robe simple et des sandales. Je mets un peu de parfum. Puis je file dans la cuisine pour ouvrir le frigo et les placards. Que faire à manger ? Super… Il n’y a quasi rien. On voit que Jade a été seule pendant plusieurs semaines. Je cours vers mon téléphone et j’appelle mon Kimbap. Je lui explique qu’il doit me sauver et demander à son coloc cuisinier, Dylan, de me faire un repas ou de me dépanner des bons trucs à manger. C’est mon sauveur.

Quand Will arrive, j’ai de quoi le nourrir ! Mon cœur fait boum quand j’entends frapper à la porte. Je me dépêche d’aller ouvrir, avec un immense sourire. Qu’il est beau ! ça me frappe chaque fois que je le vois.

« Will ! »

Je lui saute au cou et je l’embrasse dans la folie de l’instant ! Comme dans les sims !


BY .SOULMATES


_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : Agent d'entretien
Localisation : Parc


MessageSujet: Re: Can you keep me inside the pocket of your ripped jeans ? feat. Will, 21 juillet Sam 7 Mai - 10:50


Les textos, Will commençait à les maitriser à peu près... Il y mettait tant d'efforts et de bonne volonté que personne ne réalisait plus qu'il avait pu avoir des problèmes d'analphabétisme. Même Calliope semblait oublier, parfois, qu'il déployait des ressources d'énergie inestimables pour lui répondre sans qu'elle n'ait besoin elle-même d'user de stratagèmes pour lui rendre la chose plus facile : il ne voulait pas qu'elle ait à s'abaisser ainsi pour l'atteindre, sa fierté et sa dévotion pour elle avaient déjà eu assez à en souffrir.
Ainsi, quand il avait reçu celui de la jeune rousse lui annonçant sa disponibilité pour la soirée, le O'Malley n'était passé par aucun interprète, et il avait aussitôt accepté avec un enthousiasme qu'il n'arrivait pas encore à exprimer aussi bien que certains experts, à l'aide de smileys appropriés à ponctuer les propos.

A vrai dire, rien n'aurait pu vraiment traduire l'excitation qui venait de s'emparer de lui en imaginant qu'il allait pouvoir ENFIN revoir Calliope... Son estomac en était presque retourné, et il n'était pas sûr qu'un repas soit bienvenue - alors qu'il dévorait d'habitude des quantités de nourriture à effrayer les mères de familles nombreuses. Il jeta à peine un regard à la glace avant de se préparer... Il avait dépassé avec la rousse le stade des apparences, et c'était bien autre chose maintenant qui le préoccupait.
Il savait qu'il était physiquement prêt depuis toujours : il ne pourrait jamais vraiment changer son visage de voyou, ni sa coupe, et son corps s'adaptait surement parfaitement à n'importe quel avis féminin - il n'avait pas vraiment de complexes de ce côté là.

Il n'eut même pas le temps de répondre à la tornade qui franchit la porte lorsqu'il se présenta chez sa meilleure amie devenue tellement plus... En un instant, ses lèvres étaient collées aux siennes, et même s'il eut quelques secondes de surprise, elle fut vite replacée par une étrange sensation de naturel, et il lui rendit son baiser avec autant de chaleur, la repoussant contre la porte ouverte pour sentir tous leurs corps se coller.
Il avait craint, plusieurs fois depuis leurs retrouvailles et ses soins à l'hôpital, qu'elle ne le désire plus autant qu'elle ne l'avait fait auparavant... Il était désormais fixé.


    - Tu m'as manqué... Réussit-il finalement à articuler en la serrant toujours contre lui, ses lèvres descendant sur son cou. Y'a quelqu'un ?


A part elle, bien sur... Il se renseignait juste sur les possibilités qui s'offraient à eux maintenant, et son esprit était un peu trop sauvage pour souffrir de la présence d'un colocataire, si sympa et discret soit-il. Il avait trop attendu... Et Calliope devait comprendre à quel point il avait besoin d'elle, autant qu'elle avait besoin de lui.
Ses mains glissait déjà avidement sur ses habits, et il espérait bien qu'elle n'avait plus peur, car il n'avait pas l'intention de lui donner moins qu'elle ne méritait, avec son accord. Il guettait donc un signe de sa part, audible ou non, pour savoir où s'orienterait cette soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hello, my name is
and I love dinosaures




Emploi : paléobotaniste au JW


MessageSujet: Re: Can you keep me inside the pocket of your ripped jeans ? feat. Will, 21 juillet Mer 18 Mai - 14:01


Will & Callie


& & &


Keep me inside the pocket of your ripped jeans

J’embrasse Will comme si ma vie en dépendait. Je crois que j’ai des réactions encore plus bizarres depuis l’enlèvement. Apparemment, c’est normal…
Will me rend mon baiser en me plaquant contre la porte. C’est terriblement sexy et je sens mon bas ventre se tordre de plaisir. Quand il me dit que je lui ai manqué, j’en frissonne. Je secoue négativement la tête pour lui indiquer qu’il n’y a personne. Juste nous deux. Cette pensée me fait chauffer les joues, même les oreilles ! Je me mords la lèvre inférieure et lui jette un regard trouble. C’est maintenant ! Je veux dire, c’est ce soir quoi. J’ai tant fantasmé ce moment, surtout depuis ses caresses qui m’avaient rendue folle ; et ça arrive enfin. Je ne réfléchis même plus, envolées mes angoisses pour savoir si je serais à la hauteur ou pas. Je veux juste vivre à fond chaque instant. S’il faut mourir, autant vivre à en crever… Pourquoi ces paroles me viennent en tête ? Parce que c’est exactement ce que je ressens. J’attrape Will par le col et l’attire dans le bungalow en l’embrassant. Entre deux baisers passionnés, j’articule difficilement :

« Jade… travaille… je suis… à toi… »

Pfiou ! ça aussi, ça me parait hyper sexy. Et je ne me trouve même pas l’air ridicule en prononçant ses mots. L’un de nous referme la porte d’entrée, et je me retrouve à buter contre le canapé. Je ne sais pas si nous irons plus loin. Un lit me parait plus adéquat mais après tout, on peut innover ?


BY .SOULMATES


_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, my name is
Contenu sponsorisé
and I love dinosaures





MessageSujet: Re: Can you keep me inside the pocket of your ripped jeans ? feat. Will, 21 juillet

Revenir en haut Aller en bas

Can you keep me inside the pocket of your ripped jeans ? feat. Will, 21 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Rutles (Monty Python inside)
» [TV] 50 minutes inside
» Inside of me acoustique
» Réglage du Line6 pocket pod pour son "chicago"
» [FILM] "Michael Jackson, inside the private world"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park :: 
Isla Nublar
 :: Employees Onlee :: Bungalows :: Bungalow Callie & Jade
-